Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > Un projet d’ouverture d’école en breton à Châteaubriant

Un projet d’ouverture d’école en breton à Châteaubriant

drapeau bretonUne réunion d’information autour du projet de création d’une école en breton et en français à Châteaubriant aura lieu samedi 25 mars, à 17 h 30, au bar La Charrue avec Visant Roue, représentant de l’office public de la langue bretonne en Loire-Atlantique.

Une réunion d’information autour du projet de création d’une école en breton et en français à Châteaubriant aura lieu samedi 25 mars, à 17 h 30, au bar La Charrue avec Visant Roue, représentant de l’office public de la langue bretonne en Loire-Atlantique. Les parents d’enfants du pays de Châteaubriant nés avant 2013 peuvent être particulièrement intéressés par ce projet.

Les écoles en breton, qu’elles soient en filière privée catholique (Dihun), publique (Divyezh) ou associative (Diwan), progressent d’années en années, selon l’office public de la langue bretonne. À la rentrée 2016, dans les cinq départements bretons, plus de 17 000 enfants ont pu suivre un enseignement en langue bretonne.

Réunion d’information samedi 25 mars, à 17 h 30, au bar La Charrue. Contact : 06 12 30 67 15 ; 02 51 82 48 35 ; contact de l’office public de la langue bretonne en Loire-Atlantique.

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

Pardon de st Guénolé pour les enfants de classes bilingues et Diwan

1er mai 2017 : Pardon de st Guénolé pour les enfants de classes bilingues & Diwan

War intrudu bodad feiz ha sevenadur Eskopti Kemper ha Leon, ha tad abad Landeveneg, evel …

saint yves paris

[Mission bretonne Paris] Ne manquez pas le pardon de la Saint-Yves !

10h30-12h30, grand pardon de la Saint-Yves. Chaque année, la Mission célèbre Saint-Yves à travers un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *