Saints bretons à découvrir
Accueil > Culture / Sevenadur > Chronique des Saints > Saint They des Trépassés

Saint They des Trépassés

Saint They.pngNous avions déjà consacré un article à  la chapelle Saint They de Plouhinec (29). Merci à GF Hacherez de nous permettre d’en savoir plus encore sur saint They et la chapelle qui lui est dédiée sur la Pointe du Raz.

 

___________________________

Sant Tei
They (français), Tei (breton), Tey, They, Dei, Dey
(gallois)
Prénom : They, Tei

Fête : 7 juillet
Éponymie : Lothey (Loc=lieu sacré, they) 29190,  St Fiacre lui ayant ravi le patronage de l’église paroissiale
Culte : Sa chapelle de la Pointe du Van, contiguë à la pointe du Raz, surplombe la baie des Trépassés. Autres chapelles : Poullan sur Mer (29100), Riec sur Belon (29340), Saint Ségal (29590), Plouhinec (29780).

Biographie : Aucune. On sait de sources inconnues,  qu’il aurait vécu au début du IV ° Siècle, aurait été disciple de Saint Guénolé de l’abbaye de Landevennec.  Certains noms de lieu-dits de cette pointe sud du Finistère, révèle la présence de moines. Aurait-il été chef de communauté ?

Ses légendes :
La pointe du Raz battue par les vents et la mer, ses terres peuplées de Feu-follets et de korrigans, ne peuvent que déboucher sur des légendes, syncrétisme du christianisme naissant et du druidisme disparaissant.
Surplombant la mer, la cloche de la chapelle Saint They sonnait d’elle-même pour guider les pêcheurs pris dans le brouillard, ou les mettre sous la protection du saint. Un jour, la flotte du Roi de France poursuivie par une escadre anglaise supérieure en nombre, fut appelé par la cloche. Le grand amiral cingla dans la baie des Trépassés, tandis qu’un courant marin précipitait les navires anglais sur les écueils.  La baie des trépassés doit son nom aux cadavres des naufragés rejetés sur sa plage.
On dit que le lendemain de la Toussaint, à la fête des morts, les druides transportés et enterrés dans l’Île de Sein, reviennent et vont avec les noyés, en longue procession prier dans la chapelle Saint They. D’autres s’en vont retrouver les vivants qu’il aime bien, le temps d’une nuit.

Aujourd’hui encore :
Des passionnés de radiesthésies, des exotérismes viennent jusqu’à la fontaine sacrée de la chapelle Saint They, y chercher les uns les ondes et le magnétisme, les autres l’énergie des pèlerins accumulée dans ses pierres depuis des siècles. Des pèlerinages anglais et d’autres diocèses de France y sont organisés. Sur la toiture Saint Jacques de Compostelle invoque le départ ou l’arrivée pour un autre Finistère européen.  La statue de la fontaine a été volée en 1970.

Ra jomo pell c’hoaz en e za              Que demeure longtemps encore debout
Ar chapelig var ribl ar mor                La petite chapelle au bord de mer
Ma c’hello sant They divar e zor      Afin que puisse Saint They depuis sa porte
Welet ar bageier o treiza                Voir les bateaux passer.

Ce poème a été entendu par l’Association et le Conseil Général du Finistère, puisque la troisième Chapelle Saint They, fraîchement rénovée,a réouvert ses portes au public, lors des journées du patrimoine 2012.

 

Recherches : Hacherez GF

Première diffusion le 15/09/2012

À propos du rédacteur GF Hacherez

Hagiographe reconnu, il met à la disposition d'Ar Gedour ses nombreux travaux sur les vies de saints, méconnues du grand public

Articles du même auteur

saint gerbold

Saint Gerbold, Evêque de Bayeux

Son culte est très présent en Normandie, mais on ne sait que peu de chose …

Saint Beunon, vitrail

Saint BEUNON, Abbé de Clynnog-Fawr

Sa biographie : Il naquit en 545 en Powys dont son grand-père aurait été le prince. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *