Saints bretons à découvrir

« Kantikoù hon chapelioù », un projet à soutenir dès aujourd’hui

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Il existe parfois des initiatives qui restent si locales que certaines d’entre elles peuvent rester inconnues. La presse locale a relayé le projet ci-dessous, mais pour le soutenir, il est nécessaire de faire appel à une diffusion maximale. Ar Gedour relaie donc cette information et invite tous ses lecteurs à faire de même pour que le projet puisse voir le jour.

L’idée des porteurs du projet est de sauvegarder le patrimoine des cantiques en bretons des Chapelles du Doyenné de Gourin. Il est clair que si rien n’est fait, que ce soit dans ce secteur ou partout en Bretagne, ce patrimoine spirituel chanté disparaîtra. Le site www.kan-iliz.com a été fondé dans cet esprit de sauvegarde et de promotion.

Une urgence de sauver nos cantiques

« Un jour de pardon en 1996, nous avions enregistré sur cassette les fidèles de Sainte Julienne et Saint Philibert (Gourin) chantant le cantique de leur chapelle. La qualité d’un tel enregistrement était assez médiocre mais avait le mérite d’exister… » explique le groupe Kantikoù hon chapelioù, créé il y a quelques mois en se donnant pour mission de conserver les cantiques des chapelles du pays de Gourin, ajoutant que « voyant la disparition progressive des personnes porteuses de ce patrimoine oral et culturel, il nous est apparu comme une évidence qu’il était urgent de le sauver ».

Un projet à soutenir

Cette idée s’est transformée en mouvement de prises de consciences qui au hasard d’événements et de rencontres a fait émerger ce projet. C’est pourquoi, depuis septembre 2021, la chorale répète tous les lundis. Un enregistrement de 28 cantiques en breton des Chapelles du Doyenné de Gourin ( Gourin, Le Saint, Roudouallec, Plouray, Langonnet, La Trinité) est prévu. Le choix de l’église de Gourin pour l’enregistrement a été guidé pour son acoustique et la présence de L’Orgue Loret.

Une première session d’enregistrement a eu lieu le week end de Pâques, et une seconde a eu lieu durant le week-end de la Pentecôte.

Le tout sera vendu sous la forme d’un livret qui contiendra 2 CDs des enregistrements des cantiques, les paroles des chants en bretons et leurs traductions en français et l’historique des Chapelles.

Pour participer et soutenir le projet, il reste peu de jours. Nous vous invitons donc dès aujourd’hui à vous rendre sur la plateforme Kengo en cliquant sur le bouton ci-dessous, et à choisir votre contrepartie. On ne peut pas pleurer la disparition de nos cantiques et ne rien faire pour les sauver. Une occasion est donnée de participer à cette sauvegarde. Si vous tenez à ces cantiques bretons, à ce patrimoine unique, vous ne pouvez que soutenir à votre mesure cette initiative. Trugarez deoc’h !!!

Je soutiens le projet

 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

La Kerlenn Pondi vous donne rendez-vous les 2 et 16 juillet à Pontivy

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minA l’occasion des « Je Dis Musique » …

[KERANNA] Oferenn e brezhoneg d’an 3/07/22- Messe en breton (+ feuille téléchargeable)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Disul 3 a viz Gouere 2022 a …

Un commentaire

  1. Demad,
    Mon ex beau frère,il y a plus de 30 ans a écrit à toutes les paroisses de Bretagne pour demander aux prêtres de lui envoyer les feuilles volantes des cantiques chantés pour les pardons des petites chapelles.
    Il a pensé qu’il était tant de préserver ce patrimoine.
    Il en a collecté des centaines.
    Cela vous serait peut-être utile.
    Il s’appelle Hubert Arzel et il habite Bohars c’est près de Brest
    Bien à vous
    Amitiés celtes
    Marie drougard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.