Saints bretons à découvrir

Prière (originale) à Sainte Cécile, patronne des musiciens

Une prière originale en français proposée par Claude Nadeau à l’adresse de Sainte Cécile, que nous fêtons aujourd’hui (calendrier romain) et qui est la Sainte patronne des musiciens.

“Sainte Cécile patronne des musiciens,
Donnez-nous la force de nous accrocher
devant tous les écueils du monde de la musique,
La patience avec nos chorales, animateurs liturgiques
et bonnes dames de la paroisse,
La diplomatie avec nos curés :
qu’ils nous laissent faire notre travail dans la confiance
comme nous les laissons faire le leur !

Puissions-nous travailler avec des amateurs enthousiastes
qui ont soif de progresser et faim d’apprendre,
Et avec des professionnels consciencieux
qui nous tirent vers le haut et nous font nous dépasser.

Aidez ceux qui le souhaitent à gagner leur vie décemment
en la mettant au service de la musique.

Défendez-nous des organisateurs margoulins
comme des programmateurs frileux.

Tirez de la précarité les musiciens qui y sont
Que le talent que le Bon Dieu a mis en nous
puisse servir à donner du bonheur à l’humanité
Aidez-nous à répandre toujours plus d’harmonie
dans ce monde qui en a tant besoin
Et à résoudre les dissonances
entre les gens, les idées, et les peuples.

Que l’Esprit Saint nous inspire toujours l’improvisation juste
Et puissions-nous trouver la vraie joie dans notre travail
Vierge et Martyre, aidez-nous à garder la lumière
d’un coeur pur, simple, et ouvert à l’Autre
Ne nous soumettez pas aux cornements
Mais délivrez-nous des grincheux. AMEN”

 

À propos du rédacteur Claude Nadeau

Claude Nadeau est musicienne liturgique, organiste, chantre, mais aussi journaliste et animatrice radio (France Bleu). Elle a signé deux séries documentaires en breton pour France3 sur les compositeurs bretons et sur la petite histoire de la grande musique en Bretagne. Claveciniste et cheffe d'orchestre, elle dirige l'Orchestre baroque de Bretagne, pratique activement la musique bretonne, et a fondé l'école Diwan de Paris.

Articles du même auteur

Décès du talabarder Josick Allot

Josick s’en est allé pour l’éternité après 3 ans d’une « longue maladie » : …

Saint Cornely, saint breton de la vallée des saints.

La paroisse de Carnac redynamise le pardon de Saint Cornély

Le 10 septembre 2017 se tiendra le Pardon de la St Cornély, et cette année …

2 Commentaires

  1. Joel marques Pereira

    Bonjour, je me suis inspiré de cette priere pour improviser en parole une priere pour mes écrits. J aí aprecié lá note d humour. Comme ont dit au Portugal ou je vis, le diable a horreur que l ont se moque de lui. En parlant de grincheux pour son actualité cette priere prime, dans l austeritée de l art actuel, lá richesse est un fruit humble et etranger a beaucoups. Mes homages a vous et a votre plume. Sainte Cecile nous benisse dans nos enterprises. La paix du crist soit avec vous.

  2. Je constate avec un certain agacement que même des gens avertis continuent d’utiliser le terme impropre “d’animateur”. Un animateur liturgique ça n’existe pas ! On parle de chantre.

    Cf mes articles Ar Gedour sur le rôle du chantre.

    La liturgie à déjà été suffisamment abîmée et déformée depuis 55 ans pour que l’on ne continue pas à utiliser des termes profanes impropres et ambigus. Rappelons que la liturgie n’a pas besoin d’être animée.

    Le rôle du chantre n’est pas d’animer le chant, mais de diriger le chant de l’assemblée et d’exécuter le chant qui lui revient en alternance avec l’assemblée .
    En outre, le chantre exerce une fonction liturgique, il est ministre du culte au même titre qu’un cérémoniaire ou qu’un thuriféraire.

    Le terme “animateur /trice” est à proscrire une bonne fois pour toute dans le cadre de la liturgie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *