Saints bretons à découvrir

Deiziataer miz an Azvent / L’agenda de Noël en breton sur Brezhoweb

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Pennad e brezhonegArticle en français

4 oferenn Nedeleg e brezhoneg ‘ba eskopti Gwened !

Gentas Er Vuhe présente les messes de Noël en breton sur Brezhoweb.Sur-mat ho peus bet tro da welet ar c’heleier o tremen war lec’hienn Ar Gedour un nebeud devezhioù ‘zo, bez e vo ar bloaz-mañ 4 oferenn Nedeleg e brezhoneg mar-plij ganeoc’h, war eskopti Bro-Gwened hepken !

Bep miz e vez kinniget gant ar Web-TV Brezhoweb un deiziataer sevenadurel e brezhoneg evit lakaat war-wel ar c’hrouiñ sevenadurel e brezhoneg, en o-zouez levrioù embannet nevez ‘zo, pladennoù zonerezh, filmoù ha tresadennoù bev, teñzorioù an niverel, podkastoù radio, c’hoarioù… hag ivez darvoudoù e brezhoneg !

‘Barzh ar rummad-mañ neuze eo bet kinniget gant Gentas Er Vuhe ar 4 oferenn Nedeleg e brezhoneg war Eskopti Gwened. Istitlet eo ar video e brezhoneg hag e galleg, hag e c’heller sellet outi war lec’hienn Brezhoweb : Deiziataer Nedeleg 2023.

4 messes de Noël en breton dans le diocèse de Vannes

Gentas Er Vuhe présente les messes de Noël en breton sur Brezhoweb.Vous avez probablement vu passer l’information sur Ar Gedour il y a quelques jours, cette année ce n’est pas moins de 4 messes de Noël qui seront célébrées en langue bretonne sur le seul diocèse de Vannes.

La web-TV en breton Brezhoweb propose tous les mois un agenda mensuel en langue bretonne pour présenter les sorties culturelles en breton, des livres bien sûr, mais aussi des podcasts d’émissions de radio, des films et dessins-animés en breton, des CD de musique, des jeux, nouveautés numériques… et des évènements en breton !

C’est donc dans la rubrique « évènements du mois en breton » que sont présentées par Gentas Er Vuhe les 4 messes de Noël en breton du diocèse de Vannes. La vidéo est sous-titrée en breton et en français, à voir également sur le site de Brezhoweb : Agenda de Noël 2023 en breton.



À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

Téléchargez KELEIER BREIZ SANTEL de juin 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minComme tous les mois sur Ar Gedour, retrouvez …

[KERANNA] Oferenn e brezhoneg d’an 2/06/24- Messe en breton (+ livret téléchargeable)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Disul 2 a viz Mezheven 2024 a …

2 Commentaires

  1. madeleine schlienger

    La langue bretonne est bien belle, mais je suis française de coeur et de corps. C’est idiot de parler de choses bien intéressantes sans doute, et exclure les personnes qui ne connaissent pas le breton. Dommage pour vous, pour nous, pour la France, de constater ce sectarisme évident. Je considère cela comme un vécu peu charitable. L’enfer n’est-il pas pavé de bonnes intentions ?
    J’aime la Bretagne, mais pas du tout cette attitude si peu accueillante de l’autre.
    A bon entendeur
    Madeleine schlienger

    • Ah oui ? Et donc vous pensez que l’idéal serait d’éradiquer la langue bretonne une bonne fois pour toute, histoire d’être plus accueillants ?

      Je vous donne la définition du mot « sectarisme » : le sectarisme se réfère à l’attitude intransigeante de quelqu’un qui impose son opinion et se ferme à celle d’autrui. Cela signifie s’accrocher à ses préjugés, résister à l’argumentation et rejeter les vérités molles qui ne sont que des demi-vérités. En somme, le sectarisme est une forme d’intolérance où l’on refuse d’écouter ou de considérer les points de vue différents de sa propre opinion.

      Vous dites « qu’il est idiot d’exclure les personnes qui ne connaissent pas le breton ». Nous n’excluons personne puisque la majorité des articles de notre blog est en français, que les articles en breton sont presque tous bilingues (dont celui que vous commentez ici), que la vidéo que vous commentez est sous-titrée en français. En bref, ce n’est pas nous qui excluons mais vous-mêmes qui vous excluez. Qu’est-ce qui vous empêche d’apprendre le breton ? La Bretagne, ce n’est pas qu’une carte postale folklorique. Il ne suffit pas, dans des propos flirtant avec un certain exotisme aux accents colonialistes, d’accrocher une photo des Glénans dans un salon pour pouvoir dire « J’aime la Bretagne »

      Vous dites que la langue bretonne est bien belle ? Si plus personne ne la parle et ne l’utilise dans la vie quotidienne, elle ne sera plus belle, elle sera morte. Et ce sera probablement à cause du sectarisme évident de certains qui confondent unité et uniformité linguistique de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *