Saints bretons à découvrir

[Diocèse de Rennes, Dol & St Malo] Une ordination sacerdotale ce 26 juin 2016

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

guillaume-camillerapp-ordonne-pretre-dimancheCe Rennais sera ordonné prêtre à la cathédrale, par Mgr d’Ornellas. Il en rêvait dès l’âge de 12 ans. Mais ce n’est qu’à 36 ans qu’il est consacré à Dieu.
La naissance d’une vocation a toujours un déclic. Pour Guillaume Rapp, troisième enfant sur quatre d’une famille rennaise catholique pratiquante, ça s’est passé devant la… télévision.

« J’avais 12 ans, raconte le futur prêtre. Je regardais l’émission Thalassa, un vendredi soir. Elle diffusait un reportage sur la pêche en Inde. J’ai vu une famille de pêcheurs devant sa modeste maison. En regardant ces images, j’ai entendu au fond de moi une voix qui disait : Guillaume, va les aider. J’ai immédiatement pensé que Dieu m’appelait à aller faire le bien, à devenir prêtre. »

Guillaume Camillerapp n’entrera pourtant au grand séminaire de Rennes qu’à l’âge de 30 ans. Sa vocation va mûrir longuement, au fil des cheminements professionnels et spirituels.

Un peu fâché avec les études, il décroche un BEP travaux paysagers au lycée horticole de Bruz. Puis il enchaîne par un bac techno dans le même domaine, à la Lande du Breil. Suivi d’un certificat de spécialisation comme ouvrier qualifié.

Il exerce son métier durant un an comme jardinier du golf de Saint-Briac. « Je n’étais pas nourri, humainement », poursuit Guillaume, que l’aspiration à une vie religieuse travaille lentement mais sûrement.

En quête d’une vie fraternelle

Le jeune homme passe alors une année à l’école de la foi, à Coutances. En quête « d’une vie fraternelle », il frappe ensuite à la porte de la communauté de l’Arche (Jean Vannier), en Charente, pour devenir moniteur jardinier.

Mais il y travaille finalement comme assistant-foyer pendant douze mois. Au contact des personnes handicapées, qui le marquent par leur « sens de l’accueil et du pardon », Guillaume Camillerapp sent qu’il lui faut « donner sa vie au bon Dieu ». Cette intuition se vérifie après dix jours de retraite chez les Jésuites.

Le jeune Guillaume entre au monastère des chanoines réguliers de Saint-Augustin à la Coutellerie, à Bazougers (Mayenne).

« J’ai prononcé mes voeux temporaires, mais pas perpétuels. »

Au bout de six ans, il avait envie de vivre sa vocation dans le monde séculier.

Alors, en septembre 2009, à 30 ans, Guillaume fait son entrée au grand séminaire de Rennes, pour six années d’études théologiques et philosophiques conduisant à la prêtrise. Lui qui était en délicatesse avec les études, y prend goût.

Ordonné diacre à Paramé, paroisse où il a servi comme séminariste, en janvier dernier, Guillaume Camillerapp deviendra prêtre dimanche après-midi. Il sera ensuite nommé vicaire à Janzé.

En étant consacré par l’évêque, il pensera sûrement à deux religieux de référence pour lui : le curé d’Ars et le père Jerzy Popielusko, prêtre polonais martyrisé par la dictature communiste.

Dimanche 26 juin, ordination presbytérale de Guillaume Camillerapp, 15 h 30, cathédrale de Rennes. Retransmission en direct sur RCF Alpha, dès 15 h, avec en plateau, le futur prêtre et des personnes vivant différentes vocations (Rennes : 96.3).

Source & photo : Ouest-France.

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

Les derniers jours pour voir le son & lumière de Sainte Anne d’Auray

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minIl vous reste jusqu’à dimanche soir pour profiter …

[INTERCELTIQUE] Concert orgue, bombarde et chant à l’église St Louis, le 12 août 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minVoici une des belles propositions du festival interceltique …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.