Saints bretons à découvrir

Édition d’un ouvrage sur saint Yves de Tréguier

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

Un livre sur saint Yves de Tréguier, droits d’auteur consacrés à la restauration des églises de Bretagne.

Les éditions Hugues de Chivré lancent un appel aux dons pour participer au financement de l’édition de l’ouvrage « Saint Yves de Tréguier ». Encore un ouvrage, nous direz-vous, surtout après la belle BD qui vient d’être éditée par Les Editions du Triomphe et le Fonds Saint Yves.

Il faut savoir que l’auteur, François Christian Semur, a déjà publié aux éditions Hugues de Chivré un ouvrage sur « Saint Martin de Tours ». Une aventure qui donne aux deux hommes l’envie de continuer à faire découvrir au grand public la vie de grands saints qui ont marqué l’histoire, à travers des travaux de recherches longs et fastidieux, et surtout, avec une iconographie de haute qualité pour faire voyager le lecteur dans les contrés de ces personnages illustres ou de leurs représentations à travers les âges ou les arts.

L’auteur aborde dans cet ouvrage dense toutes les facettes de la vie de saint Yves et le rayonnement qu’il va avoir par la suite. L’ouvrage sera de qualité, relié, couverture cartonnée, habillé d’une jolie jaquette. Les cahiers intérieurs seront faits d’un beau papier, cousus traditionnellement. En somme un bel ouvrage, instructif, de référence, aux nombreuses illustrations, à mettre dans sa bibliothèque ou à offrir. Là où il y aura une certaine originalité, c’est dans l’approche, puisque l’auteur est magistrat honoraire, docteur en droit et docteur en sciences politiques. François Christian Semur a exercé de 1981 à 2007 les fonctions de juge et de procureur de la République. Au préalable, il avait servi successivement dans la Gendarmerie (1966-1976), puis dans la Police Judiciaire à Paris en qualité de commissaire de police (1976-1981). Il a également participé en 1993 à la Mission Internationale des droits de l’Homme (Micivih) mise en œuvre en Haïti, par l’Organisation des Nations-Unies (ONU). Nul doute qu’il évoquera d’une manière très personnelle celui qui deviendra le patron des avocats.

Au format 20 x 27 cm, l’ouvrage – qui sort officiellement le 9 novembre –  comporte 320 pages. Deux préfaces introduiront ce livre : l’une rédigée par Monseigneur Denis Moutel, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier, et la seconde par Maître Christian Charrière-Bournazel, avocat au Barreau de Paris, ancien Secrétaire de la Conférence, ancien Bâtonnier de l’Ordre, ancien Président du Conseil National des Barreaux.

Pour en savoir plus :

Il s’agit maintenant de financer cet ouvrage. C’est pourquoi un appel a été lancé via le site Credofunding que nos lecteurs connaissent désormais. Vous avez jusqu’au 20 novembre pour aider ce projet à voir le jour !!!

L’auteur s’engage à reverser intégralement ses droits d’auteur à la « Fondation du Patrimoine », en vue de la restauration des églises et chapelles de Bretagne.

Accéder au projet

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

chapelle saint leonard ploemeur

[Plañvour / Ploemeur] OFERENN E BREZHONEG | MESSE EN BRETON du 21/06/2024 ✝️

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Evel kustum, an trivet gwener ar miz, …

Samedi 22 juin 15h00 – Conférence sur Xavier de Langlais à Lannion (Entrée libre)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minXavier de Langlais et la langue bretonne, par Glenn …

Un commentaire

  1. Voici une excellente idée qui devrait permettre de mieux connaître ce saint qui est, sans contexte, un des plus connus et « représentatif » de l’histoire de la Bretagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *