Saints bretons à découvrir

Erispoe, roue kentañ Breizh / Erispoë, premier roi de Bretagne !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Pennad e brezhonegArticle en français

Erispoe, roue Breizh, roi de Bretagne.

N’eo ket ken brudet Erispoe ‘vel e dad pe e genderv. Nevenoe, e dad, en doa kaset emsavadeg ar vretoned a-enep d’an impalaeriezh karolingat hag e genderv, Salaun, en deus roet hec’h oadvezh aour d’ar rouantelezh. Met Erispoe an hini eo en deus lakaet diazezoù ar rouantelezh ha digor an hent d’an oadvezh aour !

Ur video e brezhoneg, istitlet e brezhoneg hag e galleg, kinniget gant Nikolaz Graignic.

Da welet war lec’hienn Brezhoweb : Erispoe, roue Breizh !

Erispoe, roue Breizh, roi de Bretagne.

Erispoë hérite d’une drôle de position dans l’histoire bretonne. Il est coincé entre la renommée de son père, porteur de la rébellion contre l’empire carolingien, et son assassin et successeur Salomon, qui mènera le royaume à son apogée. Mais c’est pourtant bien Erispoë qui a assis le pouvoir royal et ouvert la voie pour l’apogée du royaume breton !

Une vidéo en breton, sous-titrée en français et en breton, présentée par Nicolas Graignic.

À voir sur le site de Brezhoweb : Erispoe, roi de Bretagne !

À propos du rédacteur Florent Grouin

Trentenaire, marié, père de famille, et chrétien engagé dans la cité. Florent Grouin est impliqué dans de nombreux projets associatifs ou politiques pour la Bretagne et la promotion de la langue bretonne.

Articles du même auteur

Jeanne Jugan.

Santez Jeanne Jugan 🙏 / ⛪️ La sainte bretonne fondatrice des Petites Sœurs des Pauvres

Daoust d'he buhez diaes, e krogas Jeanne Jugan da zegemer tud paouroc’h eviti, hag e kroua kenvreuriezh C'hoarezed bihan ar re Baour / Malgré une vie difficile, Jeanne Jugan se met à recueillir plus démuni qu'elle, et fonde la congrégation des Petites Sœurs des Pauvres.

Ar Barzhaz Breizh : Kervarker, skrivagner pe falser ?📕 / 🎶 La Villemarqué, un falsificateur ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minAnavezout a rit, sur a-walc’h, ar Barzhaz Breizh. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *