Saints bretons à découvrir

Kartennoù Yann-Vari Perrot / Carte Y.V. Perrot

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

D’an 12 a viz Kerzu 2013 a verko dek ha tri-ugentvet Deiz-ha-Bloaz drouklazh an Aotrou Perrot, Doue d’e bardono, e Skrigneg.

Da zerc’hel an eñvor eus an den meur-se, difenner Breizh, ha difenner he Feiz kristen hag he yezh eo bet moulet ur gartenn-eñvoriñ a-ziforc’h gant an arzourez Anne Floc’h, merc’h-vihan Yves Floc’h, ur c’houer bihan a Blougerne aet da gelenner war al livouriezh a-drugarez d’an Aotrou Perrot. E diabarzh ar gartenn kartoñset eo bet lakaet ar “bPedenn d’an Aotrou Perrot” bet skrivet gant Anjela Duval, gant un droidigezh e galleg.

Mat e vo deoc’h mont da weladenniñ lec’hienn an arzourez vrezhon da brenañ imajoù santel evit pask ar vugale da skouer, ha traoù all c’hoazh. Lod a zo e brezhoneg.

www.anne-floch.com

note-accompagnt-yvp.jpg

Bruderezh e gallek kaset d’Ar Gedour gant A. Floc’h (Klikañ war ar skeudenn evit braasat anezhañ) –

Testenn e brezhoneg savet gant Emglev an Tiegezhioù

 

Cliquez sur le dessin pour l’agrandir. Notez qu’à l’occasion de cet anniversaire, Ar Gedour vous proposera des documents et textes exclusifs. 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

15 a viz Ebrel : SANT PADERN, ESKOB

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Sant Padern a seblant bezañ bet ganet, …

Fête de la Bretagne 2024 à Paris, demandez le programme !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minVenez fêter la culture Bretonne, dans le XIVème …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *