Saints bretons à découvrir

Le lancement officiel de Galoweb, c’était lundi dernier à Rennes

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Le 24 mai dernier avait lieu à Rennes à l’Hôtel de Région le lancement officiel de Galoweb, une plateforme web de production et diffusion de programmes audiovisuels en langue gallèse.

Lionel Buannic (fondateur et dirigeant de LBGroupe), Florent Grouin (Responsable des chaînes Brezhoweb et Galoweb), et Kaourintine Hulaud (Conseillère régionale déléguée au gallo) ont présenté les objectifs de Galoweb et les deux premiers programmes qui vont alimenter le site :

Galichon : Un programme court en gallo à destination des parents et des professionnels de la petite enfance. Une douzaine de vidéos d’une minute chacune, pour apprendre et transmettre des comptines en gallo, des rimadell (petite poésie bretonnes) et autres chansons en gallo pour les enfants.

4 minutes en Bretagne : Un magazine de société en gallo pour rentrer en profondeur sur un thème précis de société, poser un regard singulier en langue gallèse sur les faits marquants la Bretagne dans une forme créative et inspirée des nouvelles tendances en vogue.

Seize ans après la création de Brezhoweb (chaîne de télévision en breton créée en 2006), c’est une nouvelle aventure qui va se lancer en parallèle en 2022. La création de programmes audiovisuels en langue gallèse et leur diffusion auprès du plus grand nombre sur le modèle des chaînes de télévision en breton Brezhoweb et en occitan Oc télé.

La priorité des premières années de Galoweb sera mise sur la jeunesse, afin de proposer des contenus permettant de favoriser la transmission de la langue auprès des plus jeunes. Autre priorité importante, maximiser la visibilité du gallo en utilisant les nouvelles formes d’écritures et moyens de diffusions (web et réseaux sociaux), afin de contribuer à moderniser l’image de la langue.

À propos du rédacteur Florent Grouin

Trentenaire, marié, père de famille, et chrétien engagé dans la cité. Florent Grouin est impliqué dans de nombreux projets associatifs ou politiques pour la Bretagne et la promotion de la langue bretonne.

Articles du même auteur

Ar Barzhaz Breizh : Kervarker, skrivagner pe falser ?📕 / 🎶 La Villemarqué, un falsificateur ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minAnavezout a rit, sur a-walc’h, ar Barzhaz Breizh. …

L'artiste breton Alan Stivell assis dans un fauteuil.

Alan Stivell – Pennad Kaoz

N’eus ket bet arzour eveltañ a-raok hag emichañs ne vo ket war e lerc’h. Alan Stivell a zo deuet da vezañ unan deus arouezioù meur Breizh abaoe hanter-c’hant vloaz d’an nebeutañ. / Il n’y a pas eu et il n’y aura sans doute pas d’autre artiste comme lui. Alan est devenu l’un des symboles principaux de la Bretagne depuis cinquante ans au moins.

Un commentaire

  1. Ar wirionez eo e vez skoazellet 100 % Galoweb gant ar Rannvro. Ar sifr 200.000 a dud a oufe gallaoueg a zo kozh-mat hag a gonte ur bern tud n’int ket gouest da gaozeal, pell ac’hann. Ouzhpenn-se ez eo marv-mik an darn vrasañ eus ar parlantoù galoeg ha n’eus netra boutin etre hini Pordig ha Porneiz (lakaet e vije tud er parrezioù-se a oufe c’hoazh parlant ar c’hornad).
    War Plum FM eo a-walc’h gouzout galleg evit kompren an abadennoù « gallaoueg ». Ur pezh gwikefre a-enep ar brezhoneg, yezh vroadel nemeti Breizh, eo torfederezh Paotred ar Galloegoù. Kroget eo bet e 1978 p’en doa tapet ar brezhoneg da gaout skoazelloù arc’hant gant Karta Sevenadurel Giscard. Evit reiñ d’ar brezhoneg e oa ret reiñ d’ar galoeg ivez eme din Marc Le Fur. Met e gwirionez n’eus ket a Emsav evit ar galoegoù, n’eus nemet tudigoù a denn splet eus berzh ar brezhoneg evit sunañ arc’hant diouzh ar Rannvro ha krouiñ diwar NETRA ur youl direizh da lakaat parlantoù da advevañ hep diabell-weled ebet. Ni paotred ar brezhoneg ne glaskomp ket lakaat parlantoù da advevañ. Labourat a reomp da lakaat da vevañ ur yezh wirion a Glison da Eusa evit an holl Vrezhoned a Vreizh uhel pe a Vreizh izel : n’eus forzh !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *