Saints bretons à découvrir

MANIF POUR TOUS : 2 nouvelles dates

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

La Manif pour Tous, qui de source totalement fiable a rassemblé le 13 janvier dernier 1 200 000 manifestants (confirmant ainsi le nombre approchant de 1 300 000 donné par ailleurs), donne deux prochains rendez-vous mis en place par le collectif et ses antennes : 

– la première date est le samedi 2 février, manifestations devant toutes les préfectures des départements français. Pour chaque préfecture, les informations sont sur le site de LA MANIF POUR TOUS, en cliquant sur la carte de France, au niveau de votre préfecture. Vous pouvez aussi retrouver certaines informations sur les sites dédiés. Pour la Bretagne sont prévus des rassemblements à Rennes, Nantes, Vannes, Saint Brieuc et Quimper. 

– puis, sauf retournement sur l’avenir du projet de loi, une manifestation nationale serait prévue à Paris le dimanche 24 mars, dans un lieu emblématique pouvant accueillir 2 000 000 de personnes, où il n’y a pas de pelouse … une grande avenue, quoi … vous voyez ?
Cela ne pourra se faire plus tôt car il y a les vacances, puis les dimanches des Rameaux et de Pâques.

Pour ceux qui se poseraient la question : il ne sera pas trop tard car le projet de loi va passer à l’Assemblée Nationale à partir du 29 janvier. Les députés sont prêts pour de longs débats, avec séances de nuit ; selon Michel Terrot, député UMP d’Oullins, et Philippe Cochet, député UMP de Caluire, le vote serait vers le 10 février au mieux) ; puis le Sénat s’en saisira et cela pas avant la fin février ; puis ce sera le retour à l’Assemblée Nationale. Le vote final ne pourra pas avoir lieu avant fin mars. Ensuite, il faudra que le Président de la République promulgue la loi. Mais cela uniquement après que le CESE eut été consulté. Il y a en effet dans notre Constitution, une troisième assemblée, le Comité Economique, Social et Environnemental (le CESE dont le président est Jean-Paul Delevoye, UMP).

Dès lors qu’il en est saisi, il doit donner son avis (consultatif) sur les impacts économiques, sociaux et environnementaux de tout projet de loi. Et la loi ne peut être promulguée par le Président qu’après que le CESE ait rendu son avis. Les avis du CESE ne sont rendus qu’après de nombreuses consultations. Parmi les modalités de saisie du CESE : une demande d’avis signée par au moins 500 000 citoyens, mise en ligne sur le site du Collectif pour Tous

Pour ceux qui s’attristeraient de voir ce genre de publication sur Ar Gedour, notez qu’il ne s’agit pas de stigmatiser homosexuels ou hétérosexuels, mais simplement de donner une information sur ce sujet sensible. L’enfant étant particulièrement oublié dans ce combat entre adultes, l’ouverture d’un large débat doit se faire, et pour cette raison nous relayons les informations que nous pensons utiles à ce but. 

À propos du rédacteur Tudwal Ar Gov

Bretonnant convaincu, Tudwal Ar Gov propose régulièrement des billets culturels (et pas seulement !), certes courts mais sans langue de buis.

Articles du même auteur

[POINT DE VUE] Langue bretonne : où est véritablement le communautarisme ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minIl y a quelques jours, je me rendais …

Widilma, le nouveau groupe néo-folk celtique

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minOn avait pu voir la collaboration des musiciens …

Un commentaire

  1. La publication de ces informations est tout à fait logique si l’on regarde la ligne éditoriale de ce site.

    On ne peut être catholique et favorable ou indifférent à la question du « mariage » pour tous. Il suffit pour cela de relire le Catéchisme de l’Eglise Catholique, les publications de la Congrégation pour le Culte Divin (en particulier : http://www.doctrinafidei.va/documents/rc_con_cfaith_doc_20030731_homosexual-unions_fr.html).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.