Saints bretons à découvrir

[MUSIQUE BRETONNE] Les vibrations lithiques de STONE AGE

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

STONE AGE est un groupe breton qui a vu le jour en 1992, avec Michel Valy (alias Kervador), ancien musicien d’Alan Stivell, Jérôme Guiguen (alias Lac’hilaouët) qui a notamment travaillé avec Jean-Michel Jarre, tout en étant membre du groupe bien connu Gwendal, de Marc Hazon (Marc de Pontcallec) qui a entre autre fait partie de Gwendal, et enfin Dominique Perrier (alias Terracota) qui fut un collaborateur étroit de Jean-Michel Jarre.

On l’aura compris, l’influence électronique et pop sera fortement ressenti, ainsi qu’une approche ouverte par Alan Stivell dégageant depuis les années 70 la musique bretonne du carcan dans lequel on l’avait enfermée. En avance sur le style de musical de l’époque, le groupe mêlait instruments traditionnels et électroniques, avec une dimension futuriste forte. Certains de leurs titres étaient des traditionnels et d’autres des compositions originales. L’idée étant d’illustrer les des textes légendaires, plaçant le style entre world music et new age, entre pop Rock et Breizh songs. A tel point qu’en 1995 après leur premier album « Stone Age » vendu à 150 000 exemplaires, le groupe fut nominé aux Victoires de la Musique. Leur album « Les Chronovoyageurs » (1998) montre une maturité dans la structure même de leur travail. Les lignes de pierres dévoilent leurs chants au-delà des mers, et les portes du temps s’estompent à l’écoute d’un son enraciné mais tourné vers une autre dimension dont l’Homme-Goéland semble porteur… 

 

 

 « Promessa » (paru en 2002) promet une suite des « Chronovoyageurs » (rebaptisé « Le chant venu des mers ») avec des accents aux îles lointaines, tout en ayant cette sonorité celtique particulière. En 2006, STONE AGE sort « Totems d’Armorique », opus naviguant entre Bretagne aux lignes minérales et Indiens d’Armorique, entre sons des océans et vibrations lithiques. La dimension ancestrale est prégnante et l’Homme de Pierre, bien avant la Vallée des Saints, fait chanter ses poèmes troublants sur les montagnes de Bretagne…

Les amateurs seront ravis d’apprendre qu’ il se murmure un nouvel album. Notre source nous avait parlé de 2015 mais le projet a été repoussé et nous sommes donc toujours en attente. Affaire à suivre…

Eflamm Caouissin

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Les saints qui guérissent en Bretagne

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minDepuis des centaines d’années, des dizaines de générations …

[ROME] Messe à St Yves des Bretons ce jeudi 22 février 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minSi vous êtes à Rome en ce moment, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *