Saints bretons à découvrir

4.000 scouts d’Europe bretons à Sainte Anne d’Auray

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Lu ici :

Près de 4000 scouts et guides d’Europe venant du Finistère, Côtes d’Armor, Ille et Vilaine, Loire Atlantique et Morbihan se retrouveront ce dimanche 6 octobre pour leur pèlerinage de province à Sainte Anne d’Auray. 
Le matin, plus de trois milles jeunes, âgés de 12 à 19 ans marcheront vers le sanctuaire, répartis en six tronçons. Dans le même temps, un millier d’enfants âgés de 8 à 12 ans (les louvettes et louveteaux) participeront à des jeux festifs et éducatifs organisés sur le scouts d'europe,sainte anne d'auray,bleimorsanctuaire.

 

Après le déjeuner un temps est prévu pour s’initier aux danses bretonnes avant un grand rassemblement avec tous les groupes. Après quoi les scouts, guides, louveteaux et louvettes se rendront en procession à l’esplanade du Mémorial, où ils assisteront à la messe solennelle de rentrée, présidée cette année par Monseigneur Denis Moutel, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier.

Les guides et scouts d’Europe bretons accordent une grande importance à ce pèlerinage de province, qui rappelle l’importance de la dimension religieuse dans la pédagogie scoute. Ce pèlerinage offre à tous les jeunes du mouvement un moment privilégié de recueillement, de partage et fraternité quelques semaines après la rentrée scolaire. Il permet aussi aux jeunes Bretons âgés de 8 à 20 ans arrivés récemment dans leur unité de s’intégrer facilement et de mieux appréhender ce qui les unit aux guides et scouts de toute l’Europe.

Le choix de Sainte-Anne d’Auray n’est pas anodin, les guides et scouts de la province sont très attachés à la dimension culturelle et historique de la Bretagne qu’ils intègrent souvent à leur pédagogie. 

 

Note d’AR GEDOUR : 

scouts d'europe,sainte anne d'auray,bleimorCela n’est souvent pas connu des scouts et guide d’Europe actuels, mais le mouvement FSE doit beaucoup aux scouts Bleimor, à Perig et Lizig Géraud – Keraod qui ont travaillé à partir du noyau breton pour créer ce que les jeunes générations connaissent aujourd’hui (pour en savoir plus, cliquez ici). Afin d’enraciner les Scouts d’Europe bretons dans le terroir dans lequel ils évoluent et de manière à ce qu’il participent à un nouvel élan évangélisateur par la culture bretonne, il pourrait être intéressant de la part des chefs d’appuyer sur l’histoire du mouvement via ce prisme breton aux fondations de la FSE.

Et pourquoi pas (re)créer des structures Bleimor ? Rappelons qu’un badge Bleimor (cf ci-contre) est donné aux unités Scouts d’Europe qui souhaitent mettre l’accent sur la culture bretonne. 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

15 a viz Ebrel : SANT PADERN, ESKOB

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Sant Padern a seblant bezañ bet ganet, …

[KERANNA] 400 personnes au pèlerinage des Bretonnants

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minCe dimanche 7 avril, venus des cinq départements, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *