Saints bretons à découvrir

5/10/2013 : Concert Anne Auffret – Florian Baron à Chantepie

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

auffret-baron.jpgLa voix, pure comme un éclat de micaschiste dans le granit »« Une des plus belles voix de Bretagne » 

C’est ainsi que la presse caractérise la voix d’Anne Auffret, la chanteuse qui depuis bientôt quarante ans symbolise la Bretagne à travers « ses chants profonds » ! Originaire de Bulat-Pestivien, à la frontière du Trégor et de la Cornouaille, et fidèle à sa langue et à sa culture, elle transmet à son tour l’héritage musical de son pays natal en défendant ces airs populaires comme autant de chefs-d’œuvre. Accompagnée de sa harpe celtique, elle a fait le tour de l’Europe et a collaboré avec quelques grands noms de la musique bretonne comme le chanteur Yann Fanch Kemener, les harpistes Kristen Nogues et Dominig Bouchaud ou encore les sonneurs Bernard Pichard, Daniel Le Féon, Jean Baron et Christian Anneix. Son répertoire puise dans la richesse des chants religieux et profanes, gwerzioù et sonioù, témoins de la vivacité de l’imaginaire breton.

A Chantepie ce samedi 5 octobre, Anne Auffret sera accompagnée par Florian Baron à la guitare et au oud, la guitare du monde arabo-persan. Certes, quand on est le fils de l’illustre sonneur Jean Baron, on ne peut pas échapper au couple biniou-bombarde et à la musique traditionnelle du Vannetais, du Trégor ou du Pays Gallo : c’est ainsi que les Baron père et fils ont remporté en 2006 le « concours famille » du championnat de Bretagne de Gourin, Jean à la bombarde et Florian au biniou koz. Néanmoins, la préférence de Florian va vers les instruments à cordes, en particulier la guitare et le oud qu’il a pu perfectionner au sein de la Kreiz Breizh Akademi d’Erik Marchand. S’étant formé auprès de grands maîtres de la musique modale en Syrie et en Turquie, il participe à une nouvelle approche de la musique bretonne qui, comme toute musique traditionnelle, donne une large place aux variantes et à l’improvisation. Il collabore donc régulièrement avec Erik Marchand, Anne Auffret (comme en témoigne le disque « Setu » sorti en 2010) et est membre du groupe Bayati.


Eglise de Chantepie le samedi 5 octobre 2013 à 20h45

Tarifs : 7€/5€

Concert organisé par les « Amis de l’Orgue de Chantepie »

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Les prochains jours au Festival Interceltique de Lorient : les moments à ne pas manquer

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 minLe Festival Interceltique arrive déjà presque à sa …

Le 15 août, Notre-Dame de Quelven vous attend.

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Rendez-vous pour le 15 août prochain à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.