Saints bretons à découvrir

9 août 1535 : Jacques Cartier baptise le Saint-Laurent

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Lors de son deuxième voyage en direction de la Nouvelle-France, l’explorateur breton Jacques Cartier, qui a alors 43 ans, atteint le 9 août 1535 l’embouchure du Saint-Laurent qu’il avait d’abord confondue avec le mythique passage du Nord-Ouest entre Atlantique et Pacifique. Il baptise le fleuve d’après le saint du lendemain, Laurent.

S’il l’avait baptisé d’après le saint du jour, le fleuve se serait appelé… Saint-Amour ! À quoi n’avons-nous pas échappé !

Il remonte le fleuve et accoste sur une île, près du village indien d’Hochelaga, en un lieu qui deviendra plus tard Ville-Marie puis Montréal. Il donne au pays environnant le nom de Canada, d’après le mot indien qui désigne tout simplement un village. Il prend possession de ces terres au nom du roi de France François 1er.

Né en 1491 à Saint-Malo, il y mourra le 1er septembre 1557.

 

À propos du rédacteur Tudwal Ar Gov

Bretonnant convaincu, Tudwal Ar Gov propose régulièrement des billets culturels (et pas seulement !), certes courts mais sans langue de buis.

Articles du même auteur

Mont d'Arrée. Photo Ar Gedour 2015

Ar chas doñv yelo da ouez (Alan Stivell)

Brevet dindan yev an dud uhel Leun a fae hag a lorc'hentez Hon eus bevet lent hag uvel E pad kantvedoù a vezh

Alan Stivell : “avoir la hargne, sans complexe, pour faire bouger les choses” (interview)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 13 minQ uel breton n’a pas eu une discussion …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *