Saints bretons à découvrir

A LA DÉCOUVERTE DES PARDONS BRETONS JEUDI 14 JUIN À LORIENT AVEC RCF

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Ne manquez pas cette conférence organisée par le CLUB RCF Sud Bretagne, 

« A la découverte des pardons bretons » 

par Bernard RIO

le jeudi 14 juin 2018 de 19:30 à 22:00

Journaliste de formation, Bernard Rio s’est forgé, au fil de plus de quarante livres, une réputation d’historien de renom. Ses sujets de prédilection : l’histoire, le patrimoine, l’environnement, les traditions de Bretagne, mais pas seulement. 

Son dernier ouvrage, Le livre des saints bretons, se situe dans la continuité d’un travail de recherche sur le Tro Breiz : le pèlerinage qui relie les villes des sept saints fondateurs de la Bretagne. 

Après Le Guide du Tro Breiz, en 2014, il a publié Sur les Chemins des pardons et pèlerinages en Bretagne 2015, Pèlerins sur les chemins du Tro Breiz 2016.

Nous croisons régulièrement Bernard lors de différents pardons que nous soutenons. Il va sur le terrain pour mieux comprendre tous ces pardons. Nous en profitons pour rappeler que sur Ar Gedour et sur Kan Iliz, les organisateurs (prêtres, diacres, comités de chapelles…) peuvent retrouver de la matière pour mieux comprendre le sens des pardons et les rites attenants, ainsi que des indications pour aider dans leur mise en place.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

JEU D’ETE AR GEDOUR 2022 : tentez de remporter des places au son & lumière « 1625… le mystère de Sainte Anne » (MàJ du 10/08/2022)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minComme depuis plusieurs années, Ar Gedour et les …

[INTERCELTIQUE] Le Bagad de Lann-Bihoué a soufflé ses 70 bougies

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLe bagad de Lann-Bihoué, que l’on ne présente …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.