Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > Aet eo Fanch Morvannou d’an Anaon / Décès de Fanch Morvannou

Aet eo Fanch Morvannou d’an Anaon / Décès de Fanch Morvannou

Add : Lidet a vo an obidoù digwener 10 a viz Mae da 10e15 mintin (Iliz Sant Mark e Brest), ha goude-ze, e vo kaset e gorv da vered Koloreg.
Les obsèques seront célébrées vendredi 10 mai à 10h15 en l’église Saint-Marc de Brest, suivies de l’inhumation au cimetière de Collorec.

La Bretagne vient encore de perdre l’un de ses monuments. Aet eo hiziv Fañch Morvannou d’an Anaon. Trugarez dit, Fanch, evit ar pezh o peus graet evit hor yezh hag evit ar Vro. En hor sonjoù e chomi…

Clément Soubigou, animateur radio de France Bleu Breiz Izel, confie “Fañch Morvannou nous a quittés aujourd’hui. professeur émérite de la faculté de breton de Brest il est de ceux qui m’ont donné l’amour du breton parlé”. Et cet amour de la langue, il l’a transmis à beaucoup, comme en témoignent les nombreux messages suite à l’annonce du décès de ce personnage hors-norme.  Grand spécialiste de la langue bretonne, de la littérature bretonne, du catholicisme breton et de la liturgie en langue bretonne, il aura été présent, à un moment ou à un autre, dans la vie de nombre de Bretons.

Fañch Morvannou est né le 20 novembre 1931 au Cloître-Pleyben (Cornouaille, Finistère). Linguiste agrégé de lettres classiques et docteur en celtique, il a enseigné comme professeur de latin puis de breton à l’Université de Bretagne occidentale (UBO). Il était également chercheur associé au Centre de recherche bretonne et celtique (CRBC).

Fañch Morvannou a été le directeur de la revue bretonne Planedenn. De 1992 à (2010 ?), il a conçu, produit et présenté une émission de radio hebdomadaire en langue bretonne, Skrivagner or bro, sur RCF-Rivages (diocèse du Finistère). Il a été membre de la commission interdiocésaine de traduction des textes liturgiques en langue bretonne de 1999 à 2004, et coordinateur de la commission Yez ha sevenadur (Langue et culture bretonne) du diocèse de Quimper de 2005 à 2010. Le pape François l’a nommé chevalier de l’Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand en 2013 pour sa contribution à la défense de la langue bretonne.

Son travail et ses contributions sont très nombreuses. Collaborant à diverses revues comme Aremorica, Al Liamm, Hor Yezh, Ar Falz ou encore Brud Nevez, il a aussi offert aux Bretons les “Initiations au breton sans peine”, méthodes Assimil qui auront marqué toute une génération. Mais nombreuses sont aussi ses publications littéraires, ses études et biographies. Nous citerons sur Ar Gedour “Kanennoù ar feiz” et “Langue bretonne et liturgie”. Sans compter la somme en deux tomes consacrée à Julien Maunoir. Nous ne pouvons que conseiller à nos lecteurs de se pencher sur le travail exceptionnel et passionné de Fanch Morvannou.

Ra vezo skanv douar Breizh dezhan…

Oeuvres principales :

Le breton, la jeunesse d’une vieille langue (essai, 1980)
Le breton sans peine (méthode de langue, 1975)
Julien Maunoir : Missionnaire en Bretagne (2010 et 2012)

An Utopia, Tomaz Mor, traduction en breton depuis le latin de l’ouvrage de Thomas More, publiée dans la revue Planedenn, n.31-32-33, 1991.

Fañch Morvannou est donc décédé ce lundi 6 mai 2019. A l’heure où nous vous écrivons, nous ne connaissons pas encore les heures et lieux des obsèques. Nous les indiquerons sur Ar Gedour dès que possible.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Des tags au mémorial de Sainte Anne d’Auray

Exclu Ar Gedour : le mémorial de Sainte Anne d’Auray, élevé en mémoire de tous …

13 mai : Notre-Dame du Roncier, fête double majeure (vetus ordo)

Le 8 septembre  de chaque année a lieu le pardon de Notre-Dame du Roncier, en …

2 Commentaires

  1. Louis-Marie SALAÜN

    J’ai beaucoup apprécié son travail réalisé sur l’étude des cantiques bretons ! Je m’appuie beaucoup sur celui-ci pour faire mes articles d’explication des cantiques bretons. Espérons que d’autres poursuivront son travail.
    Joe d’an anaon ! Requiescat in pace!

  2. Ar chans ‘meus bet da heuilia , e-pad eur bloavez , p’edon studier war ar gwir e Brest , kenteliou brezoneg ( eun opsion e oa ) Fanch Morvannou . Ha chom a ran c’hoaz bamet pa sonjan en e doare d’hen ober , hennez a oa eur maill a ouiziedigez hag a ‘fentigellerez . Ra vezo skanv douar Breizh dezan .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *