Saints bretons à découvrir

Annie Ebrel war roudoù Anjela Duval / sur les trace d’Anjela Duval

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Pennad e brezhonegArticle en français
Peizantez, barzhez, stourmerez ‘vit ar brezhoneg : sed amañ Anjela Duval ‘vel ma anavezomp anezhi hiziv an deiz. Met piv ‘oa ar vaouez hag ar plac’h ‘drek ar gwiskamantoù-se ? Annie Ebrel ‘neus bet c’hoant da c’hoût hiroc’h, ha savet ‘neus un abadenn nevez, “Lellig” hec’h anv.

Brezhoweb a ginnig a deoc’h mont da welet anezhi diouzhtu ‘barzh an abadenn 4 munud e Breizh kinniget gant Dewi Siberil !

Istitlet eo an abadenn e brezhoneg, e galleg hag e saozneg. Posupl eo mont da welet rannoù all an abadenn “4 munud e Breizh” war lec’hienn Brezhoweb pe war Ar Gedour evel an hini gouestlet d’ar raktres Kervezhon.

Paysanne, poétesse, militante en faveur du breton : voici Anjela Duval telle que nous la connaissons aujourd’hui. Mais quelle était la femme cachée derrière cette façade ? Annie Ebrel a voulu en savoir plus et préparé un nouveau spectacle appelé “Lellig”.

Brezhoweb vous propose de la retrouver de suite dans 4 munud e Breizh, une émission présentée par Dewi Sibéril.

L’émission est disponible avec des sous-titres en français, en breton ou en anglais. Vous pouvez aussi voir les autres épisodes de l’émission “4 munud e Breizh” sur le site de Brezhoweb ou sur Ar Gedour comme l’épisode consacré au projet de Kervezhon..

 

À propos du rédacteur Florent Grouin

Trentenaire, marié, père de famille, et chrétien engagé dans la cité. Florent Grouin est impliqué dans de nombreux projets associatifs ou politiques pour la Bretagne et la promotion de la langue bretonne.

Articles du même auteur

boite à musique

Ur voest sonerezh “O Rouanez karet an Arvor” evit pediñ gant ar vugale

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minAr Gedour a ginnig deoc’h ar voest sonerezh …

Chapel sant leonard, an oferenn e brezhoneg.

[Plañvour] Oferenn e brezhoneg d’ar Gwener 16/10/2020

An oferenn viziek e brezhoneg 'ba Blañvour a vo lidet d'ar Gwener 16 a viz Here, e chapel Sant-Leonard. Abalamour d'ar c’hleñved-red e vo cheñchet un tammig ar boazioù.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *