Saints bretons à découvrir

Annonce Pèlerinage 2022 en Bretagne : la Troménie de Marie

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Une calèche tirée par un cheval de trait breton, portant une grande statue de NotreDame de France fera le tour de la Bretagne à l’été 2022 : voilà ce qu’est La Troménie de Marie, l’initiative de l’année 2022 en Bretagne. Ce pèlerinage sera sur le même modèle que le pèlerinage du M de Marie qui a eu lieu en France à l’été 2020. Au programme : des marches journalières d’une quinzaine de kilomètres, avec chaque jour : accueil des pèlerins, messe, marche, échanges, prières et veillée.

Il n’y a pas d’inscriptions : chacun vient et repart quand il veut, marche et participe autant qu’il veut, à la demi-journée, la journée, la semaine ou plus.

La Troménie partira de Nantes mi-juin 2022, puis s’arrêtera dans les sanctuaires de Notre‐Dame‐de‐Toute‐Aide à Querrien, Notre‐Dame du Folgoët, Notre‐Dame de Rumengol, Notre‐Dame du Roncier à Josselin, et encore bien d’autres, pour arriver à Sainte Anne d’Auray mi‐septembre 2022, effectuant ainsi un périple de 1 100 kilomètres sur 12 semaines (le lundi est un jour de repos).

Actuellement, une équipe centrale organise globalement le pèlerinage, et pour chacun des 12 tronçons correspondants aux 12 semaines l’organisation du tronçon est déléguée à une équipe locale sous la direction d’un référent de tronçon.  Les marcheurs sont invités à marcher à la suite de Marie, matérialisée par sa statue sur la calèche tirée par le cheval, sur une ou plusieurs étapes tout au long des routes et des chemins qu’Elle empruntera, et à la prier pour toutes les intentions qu’ils porteront : intentions pour eux-mêmes et leurs proches, pour leurs paroisses et leurs curés, pour la Bretagne et la France, …

Il n’y a pas de thème ou de spiritualité particulière imposée : c’est la Vierge Marie qui conduira chaque pèlerin et chaque équipe de tronçon et l’équipe centrale.

Cette occasion permettra, selon les organisateurs, de redécouvrir, de revivifier et de faire connaître largement ce lien extraordinaire qui existe entre Sainte Anne, la Vierge Marie et la Bretagne et de permettre une très belle évangélisation « à Jésus par Marie ».

Ce pèlerinage dispose d’un site web et est aussi sur les réseaux sociaux :

Téléchargez le flyer : Flyer-final(1)

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

[ERDEVEN] Exposition « Une terre… sept racines ! »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minA la fois historique et artistique, l’exposition nous …

abbé blanchard

Aet eo an Tad Marsel Blanchard da Anaon / Décès de l’abbé Marcel Blanchard

Amzer-lenn / Temps de lecture : 11 minAet eo an Tad Blanchard d’an Anaon.  L’abbé …

3 Commentaires

  1. Attention : toute voiture à cheval n’est pas forcément une « calèche »!…

  2. BRAVO ! Et grand merci pour cette décision de la Troménie de Marie en Bretagne … ! MAGNIFIQUE

    Juste une petite iidée : situer les lieux de pèlerinage qui peuvent être inconnus pour certains.
    En transmettant, j’ai ainsi précisé que Notre Dame de Délivrance était à Quintin, et qu’une relique de ceinture
    de Marie était dans la Basilique.
    Mais vous avez sans doute le projet de faire un résumé sur chaque lieu, d’ici l’été prochain.

    Originaire de Trévé, saintannoise depuis 20 ans. Mon bonjour à votre père.

  3. Bonjour Efflam,
    Désigné référent du tronçon Plouay-Josselin, je ne manquerai pas de prendre contact avec vous dans les jours à venir.
    Henri de Bronac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.