Saints bretons à découvrir

Après 150 km, les marcheurs du Tro Breiz ont rejoint Rennes

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

La 29ème édition du Tro Breiz par étapes a pris fin samedi 5 août en la cathédrale Saint-Pierre de Rennes, après 150 kilomètres de marche. Malgré une météo très humide, cela n’a pas entaché la motivation des quelques 700 pèlerins qui s’étaient élancés de Dol en direction de Rennes, où une messe célébrée par le nonce apostolique de Washington Mgr Christophe Pierre, accompagné de Monseigneur d’Ornellas, archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo. Ce chemin était une première pour l’association organisatrice.

La pause forcée par la pandémie de Covid-19 avait obligé les organisateurs à revoir l’organisation générale, d’autant que le nombre d’adhérents à l’association des Chemins du Tro Breiz avait été entamé par cet arrêt brutal. Or les adhésions sont nécessaires pour envisager sereinement un tel événement.

Marche, accompagnement spirituel avec veillées enracinées dans la culture bretonne, messes et festoù-noz : l’identité du Tro Breiz était bien là, sans doute loin des 2000 marcheurs d’avant Covid. Mais le résultat a été à la hauteur des attentes, permettant aux anciens marcheurs de se retrouver, et à des nouveaux de rejoindre l’aventure. Tad Kristof, qui était de l’aventure, confie :

C’était un TB composé essentiellement de pèlerins. La participation spontanée à la messe matinale avoisinait d’ailleurs 80%. Des pèlerins courageux sous la pluie, qui ont gardé le sourire et étaient disciplinés. La prière a touché les marcheurs venus pour la première fois comme les habitants des villes hôtesses. Les saints de Bretagne ont été invoqués et le Da feiz a toujours été chanté à plein poumon, comme de tradition !

Les JMJ ont certainement contribué à avoir moins de jeunes sur les routes, mais l’édition 2023 du Tro Breiz est prometteuse pour le futur, pour peu que chacun comprenne où est l’âme de ce parcours millénaire.

 

Photos : Karine Moizan

Je fais un don de soutien à Ar Gedour

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[QUIMPER] Les Kanerion Pleuigner à la cathédrale le 26 mai 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minConcert à la Cathédrale Saint-Corentin de Quimper, le …

Un appel au don pour restaurer Sainte Anne-la-Palud

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Le passant ou le promeneur l’aura remarqué …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *