Saints bretons à découvrir

[AURAY] Conférence sur Pierre de Keriolet le 21 février 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min
Extrait de la BD Keranna (Ed. Ar Gedour)

L’ensemble paroissial Auray-Pluneret (Morbihan) propose, mercredi 21 février 2024, une conférence proposée par le père André Guillevic, ancien recteur du sanctuaire de Sainte-Anne-d’Auray, sur Pierre Le Gouvello de Kériolet. Cet homme, après avoir mené une vie dissolue, s’est converti et est devenu prêtre, devenant un modèle pour beaucoup. En janvier 1636, il tombe à genoux et pleure cette vie de débauche. Dans la foulée, il est  ordonné, donne tous ses biens à l’Église, se consacre aux pauvres. « Il a tout donné à la cause de l’Évangile, aux pauvres de l’époque, les blessés de la vie d’aujourd’hui, mendiants, clochards, miséreux. Et c’est cela sa signature véritable », raconte le père André Guillevic.

Deux interventions auront lieu, l’une à 15 h et l’autre à 20 h 30, dans la salle Saint-Bieuzy de la maison Bourdeloy, à Auray.

Cette conférence, proposée par la paroisse, s’inscrit dans le cadre du Jubilé marquant le 400e anniversaire des apparitions de sainte Anne à Yvon Nicolazic, prévu en 2025.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

La finale du Kan ar Bobl, c’est ce week-end à Pontivy

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minLa finale 2024 des grandes rencontres de pays …

15 a viz Ebrel : SANT PADERN, ESKOB

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Sant Padern a seblant bezañ bet ganet, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *