Saints bretons à découvrir

[COMMUNIQUE] Un Pardon des Martyrs du Vignoble Nantais lancé en septembre

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Créée en 2019, l’association « Bevañ Breizh » a pour but de faire rayonner la culture et la foi bretonne afin de la faire redécouvrir à nombre de bretons qui, malheureusement, s’en sont écartés ou les ont simplement oubliées.

C’est ainsi que l’association a décidé de créer un pardon, expression par excellence de la foi bretonne, en y associant des partenaires locaux afin d’ancrer résolument ledit pardon dans le terroir et la culture locale. Après avoir cherché un lieu dans le 44, nous nous sommes tournés vers la chapelle Saint-Pierre-ès-Liens sur la commune de La Chapelle-Basse-Mer en plein vignoble nantais, lieu gorgé d’histoire et de sang. En effet, en 1793, des bretons ont été sauvagement martyrisés au nom de leur foi, eux qui défendaient cette dernière ainsi que l’exception culturelle bretonne, abolie quelques temps auparavant.

Ce lien entre la foi et la culture, inhérent à l’identité bretonne et donc au projet porté par l’association, nous a fait choisir ce lieu hautement symbolique. Nous en profitons pour remercier Reynald Sécher et son association qui nous accueillent les bras ouverts sur ce lieu qu’ils restaurent depuis plus de vingt ans.

Le projet est toujours en construction, mais plusieurs choses sont déjà bien mises en place. Une procession partira d’une croix sous laquelle sont enterrés un certain nombre de martyrs, pour se rendre ensuite à la chapelle Saint-Pierre-ès-Liens où une messe sera dite dans la tradition catholique la plus pure. Viendront ensuite nombre de réjouissances et de découvertes. Des agriculteurs, des artisans et des groupes traditionnels bretons nous ont déjà assurés de leur présence et vous pourrez alors découvrir les produits du terroir du vignoble nantais, des métiers ancestraux et vous initier aux jeux et danses bretonnes. Le tout se clôturera par un dîner et un Fest-Noz. Nous en profitons pour relayer ici notre appel aux dons, dons qui nous permettrons de mener ce projet à son terme et de vous proposer un pardon digne de nos prédécesseurs qui ont « lavé leur robe dans le sang de l’agneau » à cet endroit même.

Nous vous attendons nombreux le 5 septembre prochain pour venir vous recueillir sur ce lieu de martyre et vivre de la foi et de la culture bretonne.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’association.

___________

Communiqué transmis par l’association

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

JEU D’ETE AR GEDOUR 2022 : tentez de remporter des places au son & lumière « 1625… le mystère de Sainte Anne » (MàJ du 10/08/2022)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minComme depuis plusieurs années, Ar Gedour et les …

[INTERCELTIQUE] Le Bagad de Lann-Bihoué a soufflé ses 70 bougies

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLe bagad de Lann-Bihoué, que l’on ne présente …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.