Saints bretons à découvrir

[CORONAVIRUS] Consignes du Diocèse de Quimper & Léon

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Voici le message de Mgr Dognin, évêque de Quimper & Léon, concernant les recommandations et conduites à tenir avec le coronavirus.

Afin de contribuer à la lutte contre l’épidémie de Coronavirus et de suivre les dernières recommandations transmises hier soir par M. le ministre des Solidarités et de la Santé ainsi que la Conférence des évêques de France, je demande à l’ensemble des prêtres des paroisses du diocèse de respecter les mesures suivantes au cours des messes et dans leurs églises :

  • Éviter de se serrer la main et de s’embrasser conduit, dans la liturgie, à s’abstenir du geste de paix.
  • Pour le rite du lavabo, ne pas hésiter à utiliser une aiguière et de l’eau savonneuse.
  • S’il y a concélébration, les prêtres et autres ministres ne communient que sous le geste de l’intinction.
  • La communion eucharistique ne peut être donnée que dans les mains.
  • Recommander aux prêtres de se laver les mains après avoir donné la communion, même dans la main.
  • Vider les bénitiers présents dans l’église

Je remercie chacun pour le respect de ces consignes et invite les catholiques à prier pour les malades et les soignants. »

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

[INTERCELTIQUE] Concert orgue, bombarde et chant à l’église St Louis, le 12 août 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minVoici une des belles propositions du festival interceltique …

De l’Interceltique aux Filets Bleus, en passant par les Bruyères… de nombreux rendez-vous ce week-end

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 minLes festivals s’enchaînent tout l’été, montrant une dynamique …

Un commentaire

  1. L’obligation de ne plus communier sur la langue est un pur scandale. On sait très bien que la communion sur la main vient du protestantisme : il diminue la vénération due au Saint Sacrement. En effet, comment s’agenouiller et adorer le Saint Sacrement, après l’avoir eu en main ? Liturgiquement parlant c’est un catastrophe.
    Du point de vue sanitaire cette décision est très contestable : en effet, si la main est contaminée c’est la contamination assurée.
    Pour la messe en latin, personne ne communie sur la main : le coronavirus a bon dos pour obliger les derniers fidèles catholiques qui montrent ainsi leur profond respect pour l’eucharistie à se plier à cette nouvelle règle qui n’est d’ailleurs pas dans le rituel du novus ordo.
    Reste la communion spirituelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.