Saints bretons à découvrir

[COVID19] La messe célébrée dans toutes les écoles cathos ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Nous sommes arrivés à un second re-confinement pour tenter d’endiguer la seconde vague de l’épidémie de coronavirus, avec un bis repetita de ce qui s’est passé début 2020, avec quelques aménagements.

Proposer la messe en direct youtube, des catéchèses en lignes, devenir missionnaires 2.0 par obligation, etc. La décision du gouvernement de ne plus autoriser les offices religieux dans les églises, sauf funérailles limitées à 30 personnes peut pousser à être plus inventifs. Les magasins vendant des produits de première nécessité sont autorisés à être ouverts. On pourrait très bien imaginer le narthex des églises revus pour vendre des produits monastiques de première nécessité, mais les rassemblements seraient toujours non autorisés.

Par contre, une piste que nous soumettons sur Ar Gedour : les écoles sont ouvertes et la scolarisation des enfants continue. Nous pourrions très bien imaginer que toutes les écoles catholiques s’assument comme catholiques en proposant la messe chaque semaine, permettant à la fois aux enfants qui habituellement vont à la messe dominicale de ne pas être privés de ce moment important, et en faire profiter ceux qui ne viennent à la messe qu’en pointillé. Cela en lien avec leur curé et l’évêque.

Evidemment, si les aumôneries des écoles publiques le demandaient aussi, ce serait une bonne chose, mais la marge de manoeuvre semble moindre.

Parmi d’autres pistes possibles, cela reviendrait à profiter du confinement pour privilégier ceux qui seront les adultes de demain et faire que la pierre rejetée des bâtisseurs devienne leur pierre d’angle (cf Mt 21, 42-46). Profiter du confinement pour que les générations Le (re)connaissent…

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[KERANNA] Oferenn e brezhoneg d’ar 5/02/23- Messe en breton (+ feuille téléchargeable)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Disul, d’ar 5 a viz C’hwevrer 2023 …

Bilan 2022 des actions d’Ar Gedour et projets 2023

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minAr Gedour fête cette année ses douze ans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *