Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > Deit, ni ho ped, Spered Santel

Deit, ni ho ped, Spered Santel

Sul Gwenn santel deoc’h ! Sainte fête de la Pentecôte à vous !

Partition & traduction disponible ici.

Source

Dek devez goude an Asansion, an Ebestel a oa dastumet er Gamblid. Souden, e teuas eus an nenv eun trouz evel hini eun avel foll o c’houezan. Dre an ti, teodoù tan a ziskennas hag en em zispartias, unan war benn peb Abostol.

Hag ar Spered Santel o vezan karget o eneou, en em lakjont da gomz en pep seurt yez. Judevien deut evit Pask, eus a bep bro, ha diredet d’ar Gamblid war glevet ar c’heloù, a oa leun a estlamm ouz o selaou o komz pep hini anê en e yezh.

Dirak ar boblad tud-se, Per a embann neuze, heb aon, penaos ar Jezuz o deus krusifiet a zo Doue : “Grit pinijenn, emezañ, ha digemerit holl ar vadeziant evit gwalc’hi ho pec’hejoù”. En de-se, end-eün, eun tri mil bennak a dud a zeuas da greski niver an diskibien…

 

 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

[BRETAGNE EN 3D] Le sanctuaire de Querrien en 360°

Le Sanctuaire Notre-Dame de Toute Aide se trouve à Querrien dans les Côtes d’Armor. C’est …

Un jumelage entre la Vallée des Saints et l’Ile de Pâques : un mo’aï à Carnoët

Elles fascinent le monde depuis longtemps ! Elles… ce sont les 887 statues de  l’Ile …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *