Saints bretons à découvrir
Accueil > Culture / Sevenadur > Liturgie > Des cantiques bretons pour la Semaine Sainte & Pâques

Des cantiques bretons pour la Semaine Sainte & Pâques

semaine sainteLa Semaine Sainte arrive à grand pas. L’an passé, nous vous proposions notre article pour (re)découvrir les cantiques bretons de la Passion. Nous vous rappelons donc son existence via ce lien. Vous pourrez ainsi inclure aux offices de la Semaine Sainte un ou plusieurs de ces cantiques, des refrains, etc… Nous y indiquons de nombreux chants via des liens avec fichiers sonores, partitions, etc…  Cependant, pour ceux qui auraient encore quelques difficultés à choisir, voici quelques pistes : 

Par exemple, pour le dimanche des Rameaux, vous pouvez proposer lors de la procession le fameux “Vive Jésus ! Vive sa croix !” en breton ou de manière bilingue. Vous pouvez en faire de même le Vendredi Saint lors du Chemin de Croix ou lors de l’Office de la Croix. Sans oublier le Gwerhiez Santel, très simple mais si porteur. “Lauda Jerusalem” existe aussi en version ‘français-latin-breton”.

Toujours lors de ce Dimanche des Rameaux, notre suggestion est de prendre le Psaume 21 prévu, mais vous chanterez le refrain en breton “Va Doue, va Doue, perag ho-peus va dilezet ?” (Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?) sur un air simple. L’assemblée reprendra facilement. Quant aux couplets, vous les psalmodiez à l’habituel. 

Pour le Jeudi Saint, optez par exemple pour Adoromp holl, devant le reposoir. Ou encore lors de la messe, cet Ubi Caritas aux sonorités irlandaises. Quant au psaume 115, nous vous faisons la même suggestions que ci-dessus : refrain e brezhoneg “Benniget ar c’halir hag ar bara : enno e kemer korv ho pobl” (Bénis soient le calice et le pain : en eux prend corps ton peuple) et couplets en français. 

Pour la Vigile Pascale et la messe de la Nuit de Pâques, vous pouvez choisir l’un des chants indiqués sur KAN ILIZ. S’il existe évidemment d’autres chants, le site propose aussi pour l’aspersion “J’ai vu des fleuves d’eau vive”, que vous pourrez reprendre soit totalement en breton, soit en alternance breton / français, comme le font désormais certaines paroisses. Saviez-vous aussi que le Tridal a ra est basé sur le cantique de Moïse ? Et si vous le preniez pour changer de celui qui est chanté habituellement ? 

Quant à la messe du dimanche de Pâques, nous y consacrerons un article dédié, mais d’ores et déjà vous pouvez choisir ceux évoqués ci-dessus et toujours sur KAN ILIZ. Le psaume 117 “Hemañ eo an deiz e-neus greet an Aotrou ! Allelouia !” (Voici le jour que fit le Seigneur, Alleluia !) peut être pris soit totalement en breton (contactez-nous si besoin) ou à la manière évoquée précédemment. 

Et enfin, que votre anamnèse soit en breton n’est pas un problème. L’anamnèse sur l’air de Ra vo meulet, est aisée à reprendre par l’assemblée !  

N’oubliez pas lorsque vous mettez des cantiques en breton de noter les paroles ET la traduction sur les feuillets. Par nos propositions, nous vous facilitons le travail pour que la langue bretonne puisse intégrer des paroisses même non brittophones. Merci aux équipes qui nous demandent des informations en ce sens, et à ceux qui nous relaient aussi leur travail sur le terrain. Persuadés que l’inculturation est essentiel à la nouvelle évangélisation et au renouveau de nos paroisses, nous espérons que cela continuera de plus belle. Bonne route sur ce chemin vers Pâques. 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

chapelle saint leonard ploemeur

Les messes en breton de janvier 2019

Comme chaque mois, retrouvez sur Ar Gedour une liste non-exhaustive des messes en breton ou …

[SAINT POL-DE-LEON] Un parcours de découverte à la cathédrale désormais deux fois par mois

C’est une première ! À compter de dimanche 13 janvier et tous les quinze jours, les deuxième …

2 Commentaires

  1. à noter : les nouveaux recueils de cantiques mis à disposition dans l’église de Melrand 56 ( et ce n’est pas la seule bien sûr)
    ne comportent plus de cantiques en Breton !
    Question posée la raison est : beaucoup de nouveaux venus dans ces paroisses ne parlent pas Breton
    Je m’abstiens de faire un commentaire : il ne serait pas modéré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *