Saints bretons à découvrir

[Des idées et des livres] Ar Soner hag ar bleiz / Le sonneur et le loup.

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 min

Plusieurs dizaines de livres en breton sont publiés chaque année. Ils sont les fruits du travail acharné de quelques ouvriers passionnés par cette belle langue. Malheureusement, leurs sorties se fait très souvent – trop souvent – dans une  grande confidentialité, faute d’échos publicitaires dans les grand médias.

Cette nouvelle chronique tend à réparer cette injustice faite à notre langue. En vous offrant régulièrement une recension des bons et beaux livres publiés en breton, nous espérons vous donner l’envie d’apprendre (ou de réapprendre) cette belle langue. Nous voulons aussi vous donner des idées de beaux cadeaux à faire à vos amis bretonnants ou à vos enfants s’ils fréquentent une école bilingue ou immersive (Diwan, Dihun, Divyezh). Nous voulons enfin aider les éditeurs et producteurs bretons à poursuivre leur labeur, trop souvent ingrat, à faire vivre la langue bretonne. 

 

Parmi les livres publiés en 2015, l’un d’entre eux nous a littéralement tapé dans l’œil : Ar soner hag ar bleiz (Le sonneur et le loup).

 

Ar soner.jpgTous les musiciens bretons ont au moins entendus une fois dans leur vie parler de Matilin an Dall (Mathurin l’aveugle), le plus célèbre joueur de biniou, aveugle de naissance mais véritable virtuose de la bombarde, entré dans la légende le jour où le roi Louis XIV lui-même l’invita à jouer devant la cours de Versailles.

C’est dans ce petit compte musical, publié par la maison TES (dépendant du Centre de documentation pédagogique de l’Accadémie de Rennes) que revit ce personnage haut en couleurs.

Matilin an Dall et son compère Yann ar Chapel sont invités à jouer pour un mariage en Basse-Bretagne. Ils traversent la forêt qui les mènera jusqu’au village, marchant et sonnant heureux à la pensée des quelques écus qu’ils gagneront à l’occasion de cette fête. C’est alors qu’ils croisent en route une troupe de chasseurs. Ils apprennent qu’un loup vient d’enlever un petit bébé. Les villageois ont engagé ces chasseurs pour délivrer l’innocente victime des griffes de la bête.

Le mariage se déroule au village tandis que les vaillants chasseurs poursuivent leur traque. Les deux sonneurs, après avoir sonné la demande solennelle en mariage devant la maison de la jeune mariée, accompagnent le cortège nuptial à l’église au son d’une gavotte d’honneur, puis font résonner leurs plus beaux cantiques sous les voûtes de l’église paroissiale. Le recteur profite de son prône pour inviter les fidèles à prier pour le succès de l’expédition des chasseurs contre la bête diabolique. Puis vient le festin. Les deux aubergistes du bourg rivalisent d’ingéniosité pour offrir aux nombreux invités un banquet inoubliable, tandis que le couple de sonneurs fait danser les familles des mariés au son des AnDro, des Laridés, des Gavottes et autres Ronds.

La fête terminée à la tombée de la nuit, Matilin an Dall prend le chemin du retour, traversant la forêt au plus court pour rentrer dans son humble chaumière. C’est alors qu’il croisera le loup. Le barde aveugle arrivera t-il à vaincre le loup que les chasseurs poursuivent en vain depuis plusieurs heures ?

 

Ce livre est véritablement une merveille. Une histoire touchante, bien racontée, qui nous permet de redécouvrir toutes les anciennes traditions populaires des noces bretonnes. Un livre illustré par de charmantes aquarelles réalisées par une jeune dessinatrice de talent : Anna Duval-Guennog.

Enfin ce livre est accompagné d’un DVD, grâce auquel on pourra regarder ce compte musical interprété par la troupe de Théâtre Ar Vro Bagan. Une troupe dirigée de main de maître par Goulc’han Kervella, accompagné de Nicole Ar Voulc’h et des danseurs et sonneurs d’un cercle celtique aux costumes chatoyants. Mes trois petites filles, âgées de 2 à 5 ans, ont été émerveillées par ce conte.

Une belle occasion pour redécouvrir les traditions bretonnes tout en écoutant cette histoire dans une langue bretonne d’une pureté remarquable.

A commander chez Coop Breizh via ce lien. Des sous-titres français permettent à tous les Bretons de bonne volonté (donc aussi les non-brittophones) de suivre cette jolie histoire.

 

Retrouvez aussi des extraits Vidéos du Conte musical DVD et une présentation du livre avec des pages d’exemplaires

Gregor al Lenner

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

8 décembre : « Quel grand don d’avoir pour mère Marie Immaculée ! »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minSur le chemin de l’Avent brille l’étoile de …

quistinic ar gedour noel

MESSE DE NOEL 2022 en breton, bilingue ou trilingue : où aller ? [MàJ du 5/12/2022]

Pour ce Noël 2021, où trouver une messe de Noël en breton, en breton-français, ou en breton-français-latin ? Ar Gedour vous guide en répertoriant les offices (mise à jour actualisée jusqu'au 24/12). Téléchargez les feuillets de messe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *