Saints bretons à découvrir

Festival de musique sacrée en Morbihan : derniers jours !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

2120337.jpgDu vendredi 17 au dimanche 26 mai 2013
L’Académie de Musique et d’Arts Sacrés organise au printemps un festival de musique en Morbihan. Renouvelée, sa formule s’étend au département et offre un programme inattendu, accessible et attractif.
Telle une pérégrination à  travers le temps et l’espace, ce festival propose une traversée d’esthétiques très variées (musique romantique, musique baroque allemande ou française, cantate jazz, musique traditionnelle bretonne …).

Venez partager en musique tout ou partie de ce chemin, pendant le week-end de la Pentecôte et la semaine suivante.

Avec 
les Choeurs et Solistes de Lyon-Bernard Tétu,
la Maîtrise de Sainte-Anne d’Auray (Richard Quesnel), la Maîtrise de la Perverie (Gilles Gérard), Sagittarius (Michel Laplénie), Athénaïs (Laurence Pottier), François Ménissier, Chorale Mosaïque (Anne Bien) et Mickaël Gaborieau …

Concerts à Sainte-Anne d’Auray, Lorient, Carnac, Pays de Josselin, Pays de Pontivy, Questembert, Malestroit, Landévant

Pour en savoir plus : http://www.academie-musique-arts-sacres.fr/

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

crepes chandeleur

CHANDELEUR : de la fête druidique d’Imbolc à la Présentation de Jésus au Temple

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minEn ce 2 février, nous fêtons la Présentation …

Bilan 2022 des actions d’Ar Gedour et projets 2023

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minAr Gedour fête cette année ses douze ans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *