Saints bretons à découvrir

[VANNES] Inauguration du lycée Diwan de Vannes

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Lundi 20 septembre avait lieu à Vannes l’inauguration par la région Bretagne du Lycée Diwan de Vannes, qui devient le deuxième lycée Diwan de Bretagne. Promesse de campagne de 2015 de Loig Chesnais Girard, ce nouveau lycée Diwan était très attendu par le réseau Diwan et par les collégiens du pays vannetais et du pays nantais. Jusqu’à présent, seul le lycée Diwan de Carhaix permettait aux collégiens de Diwan de poursuivre leur cursus en immersion en langue bretonne, mais la distance et le peu de transports disponibles était responsables de la perte de beaucoup de collégiens.

Après un an de travaux dans l’ancien collège Montaigne, les élèves du collège et du lycée Diwan de Vannes ont pu faire leur rentrée scolaire 2021 dans un bâtiment entièrement refait, pour le plus grand plaisir des enseignants comme des jeunes.

De nombreux élus sont venus à Vannes soutenir les écoles immersives en langue bretonne, tout particulièrement dans cette période trouble où le sort des écoles Diwan et de l’enseignement immersif sont remis en cause par le gouvernement.

Les équipes de Brezhoweb étaient sur place pour proposer deux reportages, un en breton (sous-titré en français) à revoir sur Brezhoweb et un second en français.

À propos du rédacteur Florent Grouin

Trentenaire, marié, père de famille, et chrétien engagé dans la cité. Florent Grouin est impliqué dans de nombreux projets associatifs ou politiques pour la Bretagne et la promotion de la langue bretonne.

Articles du même auteur

Ar valeadenn war valaenn war Brezhoweb.

Ar valeadenn war valaenn war Brezhoweb (Kronikenn ar sizhun)

Goude Ar Groufalo ha Mab ar Groufalo, eo bremañ tro an dresadenn-vev Ar valeadenn war valaenn da vout skignet war Brezhoweb.

Toutouig, treuzkas ar brezhoneg d'ar vugale.

Toutouig, treuzkas ar brezhoneg e-touez ar familhoù. (Kronikenn ar sizhun)

Ar sizhun-mañ ‘m boa c’hoant da lakaat ar gaoz war un abadenn produet gant Brezhoweb, Toutouig hec'h anv, ur vunutenn bep rann dre-vras, evit sikour treuzkas ar brezhoneg e-touez ar familhoù.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *