Saints bretons à découvrir

Inauguration et bénédiction de la statue de Saint Symphorien à la Vallée des Saints le 19 juillet 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

La statue de St Symphorien à la Vallée des Saints le 19 juillet sera bénie par Mgr Moutel, évêque de St Brieuc & Tréguier, ce 19 juillet 2022. Il s’agit de la deuxième statue la première étant à Pléneuf Val André devant la Chapelle Notre Dame

 

Le projet lancé en 2019 comporte deux statues de Saint Symphorien. La première est devant la chapelle de Pléneuf-Val-André depuis le 22 août 2020 et a subi avec succès les premières épreuves de son environnement : soleil, vent, pluie, neige, Covid, regards et commentaires. Elle est là pour l’éternité. C’est la première partie du projet dont le but est de créer un symbole visuel à caractère historique, culturel, artistique et patrimonial. Elle rappelle que ce personnage a débarqué au VIème siècle au Val-André dont la grève a porté ensuite le nom de Saint Symphorien. Depuis la création de la station balnéaire, elle est devenue plage du Val-André.

Une deuxième statue de Saint Symphorien, élaborée par le même sculpteur Olivier Lévêque, a été réalisée et implantée en 2021 à la Vallée des Saints à Carnoët.  Elle sera inaugurée par le Maire de Pléneuf-Val-André et le Directeur Général de la Vallée des saints puis et bénite par l’Evêque de St Brieuc et Tréguier le 19 juillet 2022.

Les caractéristiques des deux statues sont comparables. Ces deux « frères » sont face à face au travers de la motte féodale de la Vallée des Saints, se regardent et communiquent pour l’éternité. C’est le symbole d’une communauté fraternelle et d’un projet de liens. Les symboles représentés sont les mêmes : l’eau, la vie, l’auge d’un curragh, le vent, les vagues et l’ilot du Verdelet symbole territorial de Pléneuf-Val-André.

La première est une image historique visible localement. Elle permet d’associer le nom de la cité à celui d’un personnage représentatif d’une époque et d’une culture, celle du Haut Moyen âge où des moines d’Irlande, du Pays de Galles ou de Cornouailles anglaise sont venus par la mer pour évangéliser les habitants de l’Armorique.

La deuxième installée à la Vallée des Saints porte le symbolisme au niveau de la Bretagne et constitue un instrument promotionnel de la cité de Pléneuf-Val-André. Elle se positionne dans une terre unique de légendes et contribue à un évènement touristique exceptionnel et permanent. Les deux statues sont un patrimoine culturel et artistique et une contribution à l’histoire légendaire de la Bretagne.

Enfin, l’élaboration concomitante de deux statues du même Saint est un cas unique parmi les 170 statues qui se dressent actuellement à la Vallée des Saints. Il s’agit donc d’un projet innovant qui fera sans doute des émules.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Proposez à votre paroisse un Noël avec des cantiques bretons

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minLes réunions de préparation des messes de Noël …

Noëls bretons le 11 décembre à la basilique de Pontivy [ANNULE]

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Découvrez dimanche 11 décembre à Pontivy un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *