Saints bretons à découvrir

[INTERCELTIQUE] Le Bagad Cap Caval remporte le Maout

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 min

La seconde manche du championnat national des bagadoù de première catégorie a eu lieu ce samedi à Lorient, en ce début de Festival Interceltique sous le soleil qui a enfin daigné montrer ses rayons au sein d’un été à se morfondre. Et le beau temps s’est ressenti dans les propositions de cette manche d’été. C’est Cap Caval qui remporte le Maout, mais les autres bagadoù n’ont pas démérité, avec un très bon niveau global de prestation. Les résultats de l’épreuve de Lorient sont mentionnés ci-dessous (classement détaillé en cliquant sur ce lien)

  1. Bagad Cap Caval (Plomeur)
  2. Bagad Kemper (Quimper)
  3. Bagad Melinerion (Vannes)
  4. Bagad Roñsed Mor (Locoal-Mendon)
  5. Bagad Kerlenn Pondi (Pontivy)
  6. Bagad Brieg (Briec)
  7. Bagad Kevrenn Alré (Auray)
  8. Bagad Sonerien an Oriant (Lorient)
  9. Bagad Ar Meilhoù Glaz (Quimper)
  10. Bagad Saozon-Sevigneg (Cesson-Sevigné)
  11. Bagad Bro Konk Kerne (Pays de Concarneau)
  12. Bagad Sonerien Bro Dreger (Pays de Perros-Guirec)
  13. Bagad Bro Kemperle (Pays de Quimperlé)
  14. Bagad Beuzec Ar C’hab (Beuzec-Cap-Sizun)
  15. Bagad Plougastell (Plougastel-Daoulas)
  16. Bagad Penhars (Quimper)

Si Cap Caval a emporté le Maout, c’est que c’est mérité. Il faut dire que les musiciens s’y déploient comme une équipe de foot de Ligue 1, pour un travail acharné capable de vous emporter comme les tubulaires de la Pointe de la Torche. Du trad à l’écriture plus contemporaine en passant par un extrait de la Symphonie Celtique de Stivell ou une dañs fisel offrant un final d’exception, l’ensemble surfe donc – avec une maîtrise absolue de tous les pupitres et une finesse de jeu – sur une harmonique dont l’usage des steel-drums font finalement partie désormais de la signature de ce que nous pourrions presque appeler désormais le Bagad Philarmonique de Cap Caval.

Le Bagad Kemper, second à Lorient et au classement général, s’est présenté pour une suite de haut niveau incluant au début un chant de Noël intitulé « Petra zo henoazh a-nevez » dans une harmonisation dynamique et emportant les suffrages dès le début de prestation, avant d’entamer un arrangement autour de Tuchenn Mikael, l’hommage bien connu de Youenn Gwernig au Mont Saint-Michel de Braspart, suivi d’airs à danser au rythme virevoltant. On retrouve avec le bagad Kemper un swing qui fait vibrer au-delà du côté académique qui selon certains avait pu il y a plusieurs années prendre le pas sur une certaine spontanéité. Bref, un régal pour cette manche d’été, méritant clairement sa place.

Le Bagad Melinerion de Vannes, troisième au classement de Lorient (5ème au classement général) est quant à lui sorti des sentiers battus, offrant des accords audacieux comme une sirène aux sons vibratoires, presque hypnotiques, dès les premiers instants. Leur suite très contemporaine très justement nommée Trañs montre non seulement une créativité enracinée, mais aussi une véritable maîtrise des instruments de manière générale, et plus particulièrement un pupitre bombarde qui a, disons-le, excellé dans une prestation jubilatoire.

Roñsed Mor, qui s’est hissé à la quatrième place de l’épreuve de Lorient (3ème au classement général), a démontré comme à son habitude sa virtuosité avec une suite offrant des variations originales et contemporaines. On regrettera juste que la technicité semble avoir pris le pas sur une certaine émotion, signant habituellement le registre de l’ensemble de Locoal-Mendon. Mais ne boudons pas notre plaisir, car leur suite était cependant un régal pour les oreilles.

La Kerlenn Pondi a terminé cinquième à la manche lorientaise, mais quatrième au classement général. Dans une suite plus trad, l’ensemble n’a pas démérité, avec un travail empli de chaleur et de spontanéité. Moins orchestral que les précédant groupes, la Kerlenn démontre cependant avec brio une âme empreinte de tradition qu’elle partage avec talent. Cependant, l’écriture et le jeu montrent toutefois une certaine audace pour un final qui a su emporter le stade du Moustoir, comme une invitation à danser que malheureusement les gradins ne permettaient pas.

Quant à la Kevrenn Alre qui a dû s’adapter en quelques jours à une situation qui aurait pu mener à la catastrophe, elle s’en est plutôt très bien tiré. En effet, suite à l’exclusion de certains membres pour comportements inappropriés, le penn-soner a lui aussi quitté l’ensemble. La Kevrenn a dû revoir en urgence la suite qui allait être jouée au Championnat et resserrer les rangs. Le résultat : on retrouve le son inimitable de la Kevrenn Alre, avec une direction assurée par un Fabrice Lothodé au top.

Classement général 2023

  1. Bagad Cap Caval (Plomeur)
  2. Bagad Kemper (Quimper)
  3. Bagad Roñsed Mor (Locoal-Mendon)
  4. Bagad Kerlenn Pondi (Pontivy)
  5. Bagad Melinerion (Vannes)
  6. Bagad Brieg (Briec)
  7. Bagad Kevrenn Alré (Auray)
  8. Bagad Ar Meilhoù Glaz (Quimper)
  9. Bagad Sonerien an Oriant (Lorient)
  10. Bagad Saozon-Sevigneg (Cesson-Sevigné)
  11. Bagad Bro Konk Kerne (Pays de Concarneau)
  12. Bagad Bro Kemperle (Pays de Quimperlé)
  13. Bagad Sonerien Bro Dreger (Pays de Perros-Guirec)
  14. Bagad Penhars (Quimper)
  15. Bagad Plougastell (Plougastel-Daoulas)
  16. Bagad Beuzec Ar C’hab (Beuzec-Cap-Sizun)

Télécharger le classement général 2023

Je fais un don de soutien à Ar Gedour

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[QUIMPER] Les Kanerion Pleuigner à la cathédrale le 26 mai 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minConcert à la Cathédrale Saint-Corentin de Quimper, le …

Gouel Sant Erwan laouen d’an holl ! Belle fête de Saint Yves à tous !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Ce dimanche 19 mai 2024, même si …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *