Saints bretons à découvrir

INTERCELTIQUE : Une édition légendaire.

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

unnamed.jpgPour sa 45ème édition, le Festival Interceltique de Lorient mettra à l’honneur non pas une mais deux nations : la Cornouailles et l’Île de Man. Une première dans l’histoire de l’événement, ce qui constitue une belle occasion de placer cette coopération fraternelle sur le devant de la scène avec l’affiche de 2015.

L’ÉPÉE : UN SYMBOLE COMMUN

Pour mettre au premier plan les invités d’honneur, un symbole partagé a été choisi : l’épée. Elle rappelle les légendes celtes des deux pays invités : le roi Arthur et son épée Excalibur, Tristan et Iseut dormant dans la grotte, séparés par l’épée de Tristan plantée entre les deux amants, ou encore Mannanàn Mac Lir, dieu guerrier de la mythologie celtique qui brandissait son épée Fragarach, et qui aurait donné son nom à l’Île de Man. Ainsi, toutes les légendes évoquées viennent baigner cette édition du Festival d’une aura de magie.

L’épée est décorée de triskels et autres motifs celtiques. Les drapeaux des deux pays viennent s’insérer à chaque extrémité de la garde de l’arme, et ceux-ci se rejoignent symboliquement avec les entrelacs qui constituent le pommeau. C’est un symbole de puissance, qui véhicule le dynamisme de cet événement au rayonnement international. Après 45 ans d’existence et une notoriété toujours grandissante, le Festival peut afficher fièrement son statut d’acteur majeur du monde celtique.

 

LE LOGO AU COEUR DU VISUEL

Comme pour les années précédentes, le logo du Festival est mis en avant : il s’inscrit dans la continuité de la lame de l’épée et donne la sensation que celle-ci le traverse. À la manière de l’enclume dans laquelle était plantée Excalibur, le Festival représente le socle de l’alliance de ses deux invités d’honneur. Du logo viennent se dégager des halos lumineux qui renforcent le caractère légendaire de l’événement.

 

UNE AFFICHE AUX COULEURS DES INVITÉS

Si les couleurs blanches et noires de l’épée et du logo font référence au drapeau de la Cornouailles, le rouge présent en arrière-plan évoque l’Île de Man. Sur cette couleur vive et puissante qui rajoute à la force de l’affiche, viennent se dessiner des motifs de vagues, faisant écho à l’accroche choisie cette année : « Promontoires en Mers Celtiques ». Les vagues représentent le lien qui rapproche la Cornouailles et l’Île de Man, mais aussi la Bretagne et tous les pays celtiques.

Le ton est donné : pour cette première coopération interceltique mise à l’honneur, le Festival resplendit dans toute sa force et va certainement marquer les esprits. Cette 45ème édition sera résolument gravée dans la légende !

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

La Troménie de Marie au Pardon de Notre-Dame de Rumengol

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minRumengol est un sanctuaire diocésain dédié à la …

pardon de Kernascléden

Ne manquez pas le Pardon de Kernascléden les 14 et 15 août 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLe pardon de Kernascléden approche à grands pas. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.