Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > Jacques Dumas sculpte saint Hervé au Méné Bré

Jacques Dumas sculpte saint Hervé au Méné Bré

Photo Breiz Santel

Depuis début juin, Jacques Dumas, artiste originaire du Méné Bré et connu pour sa participation à la Vallée des Saints,  s’est attaqué à la sculpture de l’immense bloc de granit de 3 m de haut pesant près de 10 tonnes.

C’est Saint Hervé, qui aurait composé le fameux Kantik ar Baradoz, que le sculpteur fera sortir de sa gangue de granit bleu, au son des disqueuses, marteaux et burins. Le saint breton sera accompagné de son guide et de son loup.

Jacques Dumas, pour sculpter ce bloc, a auparavant réalisé une maquette au 1/10e, qui lui permet de suivre les proportions sur le bloc. Le travail, d’un coût d’environ 20 000 € pris en charge par l’Association des amis du patrimoine,  sera achevé durant l’été.

L’existence même de saint Hervé est incertaine, même si sa vie est racontée dans le manuscrit connu sous le nom de « Légendaire de Tréguer », dans le manuscrit de l’abbaye Saint-Vincent du Mans daté du XVe siècle, et dans un autre manuscrit de l’abbaye de Saint-Gildas-des-Bois. Son hagiographie a été reprise dans la première moitié du XVIIe siècle par Albert Le Grand.

 Fils de Hyvarnion ou « Harvian », barde venu de Grande-Bretagne et de Riwanon (fêtée le 19 juin), barde originaire de l’île de Bretagne (Grande-Bretagne actuelle) qui aurait vécu un moment à la cour du roi franc Childebert, Hervé, né vers 520, est aveugle de naissance (NDLR : comme le mentionne l’un de nos lecteurs, Grégoire de Tours qui a écrit l’Histoire des rois Francs,ne mentionne jamais Saint Hervé. On peut donc penser que ce dernier n’a jamais été en relation avec la cour des rois Francs).

Ses parents auraient vécu au manoir de Lanrioul (dénommé aussi dans les anciens textes Lanrigoul ou Lanrigour) en Plouzévédé. Après la mort de son mari, Riwanon se serait établie sur le territoire de Keran (la trève de Tréflaouénan), où elle aurait élevé son fils encore en bas-âge.

Lire la suite.

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

ISTOERIOU BREIZH : L’ ORIGINE des BRETONS

Après les deux articles d’Alan J. Raude sur les migrations bretonnes (A propos du migrationnisme …

Les messes en breton de septembre 2019 (MàJ du 14/09/19)

Retrouvez ci-dessous une liste non-exhaustive des messes en breton ou avec cantiques bretons pour le …

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Merci pour ce long article. Il devrait contribuer à attirer encore plus de monde sur le Menez Bre. Personnellement je n’ai strictement aucun doute sur l’existence de Saint Hervé…
    Dans la mesure où c’est possible vous pouvez signaler des vêpres solennelles de la Très Sainte Vierge Marie et de Saint Hervé le jeudi 15 août à 17H00 à la chapelle dans le cadre de la foire aux chevaux. La chapelle sera ouverte sans discontinuer de 8H00 à 19H30.
    Répertoire en FLB. Français Latin Breton.

    Salut da chapel Sant Herve
    Nous te saluons ô toi Notre Dame

    Litanies de Saint Hervé.
    Psaumes 112 et 121.
    Salve Regina
    Tantum ergo
    Cantique du paradis.

  2. Une petite précision sur l’attribution du Kantik ar Baradoz à St Hervé. Vous dites Erwan qu’il a ou aurait été composé par Saint Hervé. St Hervé en a écrit les paroles mais la mélodie n’est pas de lui: il s’agit en fait de la mélodie grégorienne du Venite exultemus Domino psaume invitatoire des matines des défunts le 2 Novembre.
    Ou alors en plus d’avoir écrit les paroles, si Saint Hervé était musicien il aurai repris la mélodie grégorienne pour l’adapter mais je ne pense pas.

    Et du coup je me permet un petit rappel de sémantique parce qu’on se trompe souvent. Quand on parle d’un chant on parle d’écrire pour les paroles et de composer pour la musique. On écrit des paroles et on compose une musique.

    Merci à vous en tous cas pour ce petit rappel sur la vie et les origines de Saint Hervé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *