Saints bretons à découvrir

JocondeLab ou les données culturelles 3.0 , e brezhoneg

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

jocondeLabConnaissez-vous le site internet JocondeLab ?

C’est le fruit d’une expérimentation menée par le ministère de la Culture et de la Communication. Il vise à démontrer les possibilités du web sémantique ou « Web 3.0 » et de la mise en relation de données culturelles « liées », tant en termes de multilinguisme, que d’ergonomie et d’interactivité.

 

L’expérimentation vise notamment à faciliter l’accès aux ressources culturelles françaises auprès de nouveaux publics et apporte une contribution significative à la diversité linguistique en développant l’offre multilingue du ministère de la Culture et de la communication, sans pour autant qu’il soit nécessaire de traduire les données puisque celles-ci trouvent leur équivalent grâce à Wikipédia.

Elle donne accès en 14 langues (français, anglais, italien, espagnol, allemand, portugais, arabe, russe, japonais, chinois, catalan, basque, breton et occitan), à plus de 300 000 notices illustrées extraites de Joconde, catalogue des collections des musées de France, qui est la base de données patrimoniale la plus interrogée du ministère de la Culture (plus d’un million de sites visiteurs en 2012).

 

Elle permet également d’explorer de nouvelles formes de navigation au sein des ressources culturelles en ligne, d’expérimenter l’indexation collaborative et de compléter les informations de Joconde avec des données de l’encyclopédie en ligne Wikipédia, plébiscitée par le public (plus de 20 millions de visiteurs français par mois).

Cette expérience a vocation à servir d’exemple aux autres sites internet patrimoniaux et permettra de moderniser les outils utilisés au sein du ministère pour manipuler les ressources culturelles.

 

_________________

 

Diwanet eo lec’hienn JocondeLab diwar un taol-arnod kaset gant ministrerezh ar Sevenadur hag ar C’hehentiñ. Tennañ ’ra da ziskouez ar pezh a zo moaien d’ober gant ar web semantek, peotramant « Web 3.0 », hag en ur lakaat beg-ha-beg titouroù sevenadurel « liammet » etreze, ken war dachenn al liesyezhegezh, ken war dachenn an ergonomiezh hag ar c’henefediñ.

 

An arnoderezh-se zo e bal aesaat an traoù d’an dud nevez-deuet a vez o klask mont d’ar peadra sevenadurel e Bro-C’hall. Degas a ra e lod da vat d’al liesseurtegezh war ar yezhoù dre ginnig muioc’h-mui a liesyezhegezh a-berzh ministrerezh ar Sevenadur hag ar C’hehentiñ ; ha ne vo ket dav evit keloù-se treiñ an dafaroù eus ur yezh d’heben pa vez kavet kenkoulz e-barzh Wikipedia.

Drezañ e vez roet degemer, e 14 yezh (galleg, saozneg, italianeg, spagnoleg, alamaneg, portugaleg, arabeg, rusianeg, japaneg, sinaeg, katalaneg, euskareg, brezhoneg hag okitaneg), da ouzhpenn 300 000 skrid-displegañ skeudennet tennet eus Joconde, katalog dastumadoù mirdioù Bro-C’hall, hemañ ar bon-stlennadoù war ar glad a ya ar muiañ a dud dezhañ e ministrerezh ar Sevenadur (muioc’h evit ur milion a lec’hiennoù bet oc’h ober ur gwel e 2012).

 

 

A-drugarez dezhañ e c’haller ober tro ar stummoù nevez da ergerzhiñ e-touesk ar peadra sevenadurel da gavout enlinenn, prenañ skiant war ar c’hendaveañ, ha klokaat titouroù Joconde gant dafaroù eus holloueziadurezh enlinenn Wikipedia, brudet-bras e-mesk an dud (ouzhpenn 20 milion a weladennerien bep miz e Bro-C’hall).

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

NOA, la tournée de concert du Trio Kervarec pour ce Noël 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min« Noël, de toute tradition, est la nuit des …

Concours de crèches bretonnes / Kenskrivadeg kraouigoù Nedeleg 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Kanomp Nouel ! Chantons Noël ! Gouel …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *