Saints bretons à découvrir

Kan Devezhioù Bedel ar Yaouankiz 2023 / L’hymne des JMJ 2023 … e brezhoneg !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 6 min

@Gwenvaël Caouissin

En ce moment ont lieu à Lisbonne les Journées Mondiales de la Jeunesse, faisant venir des milliers de jeunes pour un pèlerinage et des moments de fête, à la rencontre du Pape. Vous pouvez suivre ces JMJ en direct sur le module Youtube ci-dessus pour la cérémonie d’ouverture puis via ce lien ensuite.

Les Bretons très nombreux

L’édition 2023 verra près de 41 000 pèlerins provenant de l’Hexagone. Les bretons sont très nombreux cette année aux JMJ, et le nombre de gwenn & du présents en témoignent : 850 jeunes sont partis des Côtes d’Armor et d’Ille et Vilaine, 800 de Nantes. Il en est de même pour le Morbihan et le Finistère. Au point que, pour une grand messe attirant 20 000 jeunes, un breton portant le drapeau breton a été sélectionné la semaine passée pour porter la croix avec des jeunes de différentes nations revêtus de leur drapeaux respectifs.

Un hymne en breton

A cette occasion, un hymne a été créé. Décliné en des dizaines de langues, dont le breton, ce chant est repris comme leitmotiv des JMJ 2023.

Certains jeunes bretons ont ainsi pu trouver la version e brezhoneg dans les livrets du pèlerin fournis pour les JMJ, comme nous le montre la photo ci-dessous.

En 2016, lors des JMJ de Cracovie, Ar Gedour avait proposé une version en breton de l’hymne des JMJ. L’hymne en lui-même est plutôt dans un esprit de musique actuelle avec un air qui reste en tête mais reste qualitativement relatif. Nous soulignons cependant sur Ar Gedour la traduction bretonne de la version 2023 réalisée par un Finistérien. Cette version a été diffusée non seulement sur le site internet d’inscription aux JMJ pour le Diocèse de Vannes, mais aussi dans les livrets des pèlerins morbihannais et finistériens.

La genèse de l’hymne des JMJ 2023

@Edern Caouissin

“Há Pressa no Ar” porte plusieurs signatures: pour le texte, celle de Don João Paulo Vaz, et pour la musique, celle du maestro Pedro Ferreira. Tous deux viennent du diocèse de Coimbra, dans le centre du Portugal. Les arrangements sont en partie l’œuvre du musicien Carlos Garcia. Le thème a été enregistré dans une version originale portugaise, puis dans une version internationale, en anglais, espagnol, français et italien.

Choisi à l’issue d’un concours national au cours duquel plus de cent candidats ont été examinés par un jury de professionnels, l’hymne devait répondre à plusieurs critères: explorer le thème des JMJ, inviter à l’évangélisation, et se référer également à la culture portugaise. La participation des jeunes a été importante, tant du côté du jury que de celui des compositeurs.

La mélodie est née avant les paroles, ont par ailleurs précisé les auteurs, grâce à Pedro Ferreira, 41 ans, compositeur d’abord au piano puis dans un petit groupe musical.  L’ajout des paroles est venu ensuite, «sans altérer du tout la mélodie» qui a un «caractère joyeux et jeune, facile à apprendre et à adapter», tout comme les arrangements qui «enrichissent l’ensemble», a précisé le musicien Carlo Garcia.

Une version audio e brezhoneg

En fin d’article, nous vous avons mis la version française, mais nous vous avons préparé une version audio e brezhoneg, sans prétention mais juste pour le plaisir, avec les deux premiers couplets. Nous proposons à nos lecteurs musiciens de nous fournir aussi leurs versions… e brezhoneg evel just ! Un cadeau sera envoyé aux trois meilleurs participants.

Kan e brezhonegChant en français

1-A ungalon, kanomp a-bouez-penn
Rak Doue hor bod da vezan gantañ,
Evel Mari e onestlomp hor buhez.
C’hoant hon eus da selaou ennomp ar gomz
digant an Tad, Hon Tad
C’hoant hon eus da servijout ha da vezañ galvet
d’ar Vuhez, ar Wir Vuhez.
Ha gant Maria ‘teuomp da lâret « Ya »!

R/Youal a reomp d’an Aotrou Bev!
Degasomp d’ar bed Mab an Uhel Meurbet,
Ya, E ren a zo en hor c’hreiz
Kemenn a reomp E garantez.

2-El levenez, e skeud ar Spered,
Mari ya gant an hent, fiziek e Doue
He c’heniterv laouen er Spered,
A santas enni ar bugel o tridal goude salud Mari,
Anavezet he deus Mamm Doue, deuet davit E bobl,
Ha gant Maria ‘teuomp da låret « Ya »!

3-Te a glask hent ar vuhez,
Degemer ar Vamm a zoug Jezuz
Rak frouezhenn he c’horf zo benniget
Ha gant e vezañs dija e tridez a levenez er Spered.
Anavez ennout Mamm Doue, deuet davit E bobl.
Ha gant Maria ‘teuomp da lâret « Ya »!

4-Evurus an hini he deus kredet
Er Mesiaz gortozet, er bobl dibabet.
Bezomp laouen hag embannomp er joa
En deus an Hollc’halloudeg graet marvailhoù
e vadelezh zo d’an holl
Abaoe Abraham hag e ziskennidi
a gantvedoù da gantvedoù,
Ha gant Maria ‘teuomp da lâret « Ya »!

1. D’un seul cœur, chantons à pleine voix
Car Dieu nous rassemble pour être avec lui.
Comme Marie nous engageons notre vie,
Nous voulons écouter en nous la parole
du Père, notre Père !
Nous voulons servir et être appelés
à la Vie, la Vraie Vie,
Et avec Marie nous venons dire oui !

R/Nous acclamons le Seigneur Vivant !
Nous portons au monde le Fils du Très Haut,
Oui, son Règne est au milieu de nous
Et nous annonçons son amour.

2. Dans la joie, à l’ombre de l’Esprit,
Marie prend la route, confiante en son Dieu.
Sa cousine, réjouie dans l’Esprit,
Ressentit en elle l’enfant tressaillir
Au salut de Marie.
Elle a reconnu la Mère de Dieu,
Il visite son peuple,
Et avec Marie nous venons dire oui !

3. Toi qui cherches le chemin de vie,
Accueille la Mère qui porte Jésus
Car le fruit de ses entrailles est béni
Et par sa présence déjà tu tressailles
De joie dans l’Esprit.
Reconnais-en toi la Mère de Dieu,
Il visite son peuple,
Et avec Marie nous venons dire oui !

4. Bienheureuse celle qui a cru
Au Messie promis, au peuple choisi.
Exultons et proclamons dans la joie
Que le Tout-Puissant a fait des merveilles,
Sa bonté est pour tous
Depuis Abraham et sa descendance,
Pour les siècles des siècles,
Et avec Marie nous venons dire oui !

La version en français :

 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[QUIMPER] Les Kanerion Pleuigner à la cathédrale le 26 mai 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minConcert à la Cathédrale Saint-Corentin de Quimper, le …

Un appel au don pour restaurer Sainte Anne-la-Palud

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Le passant ou le promeneur l’aura remarqué …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *