Saints bretons à découvrir

Keltia Symphonia, l’alliance du répertoire breton et d’un orchestre symphonique

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Le répertoire musical du label Keltia Musique, de son fondateur Hervé Le Meur , le talent artistique de Pat O’May, du New Symphony Orchestra de Sofia dirigé par Petko Dimitrov et sur « Karantez Vro  » la merveilleuse voix d’Eleanor Lehtela.

keltia symphoniaPari osé mais réussi pour Keltia Musique, qui vient de publier un opus remarquable sous le nom de « Keltia Symphonia », mené de main de maître par l’excellent guitariste Pat O’May qui nous a habitué à un autre répertoire musical mais se montre directeur artistique de talent pour proposer un album typiquement celtique, reprenant des thèmes traditionnels revisités pour orchestre symphonique, donnant une dimension majestueuse à l’ensemble qui reprend l’esprit de Keltia Musique depuis sa fondation.

L’album s’ouvre sur un superbe Spered Hollvedel (Esprit universel), dont l’air original est le cantique de Rostrenen Intron Varia Rostren, repris comme chant marial pour les mariages sous le titre « Sellet Gwerhiez Vari » puis popularisé par Alan Stivell sous le titre Spered Hollvedel (Live in Dublin, Again). Cette version symphonique ne serait pas à renier dans une interprétation du cantique, déployant ici un panorama musical emportant l’auditeur à travers la Bretagne musicale.

Le second thème est là encore une version pour orchestre symphonique du titre Alan The Brave, présent dans le précédent album de Pat O’May et rendant hommage à Alan Stivell via une composition/best-of de ses titres les plus connus (Pop Plinn, Pardon Spezed, Brezhoneg ‘raok, Suite irlandaise).

La clarinette ou la harpe rivalisent avec cuivres, cordes et percussions en donnant une sorte de bande originale de film, le film d’une Bretagne qui se donne à coeur ouvert (Ar Galon digor), glissant doucement ou allègrement sur la crête des vagues (Gribell an dour) pour chanter l’amour du pays (Karantez Vro). Les titres s’enchaînent avec brio et la musique nous porte réellement,  tournant son regard vers la mer avec une teinte de mélancolie qui  prend au plus profond du cœur, se traduisant comme le cri de la terre, une terre du bout du monde aux frontières de sable et de sel (ar Baz-valan/Borders of salt). Mais cette mélancolie laisse la place à la joie et aux rythmes enjoués et festifs d’une gavotte de l’Aven.

L’opus se referme sur un air hommage au fondateur de Keltia Musique, Hervé Le Meur, les notes cristallines de la harpe s’envolent dans un léger accompagnement musical invitant à réécouter de suite l’album et rester quelques minutes de plus (Hep diskrog) dans les tableaux que nous brossent avec brio Pat O’May et sa talentueuse équipe.

Keltia Symphonia – Label Keltia Musique

Pour en savoir plus et /ou commander l’album via Amazon, cliquez ici.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

15 a viz Ebrel : SANT PADERN, ESKOB

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Sant Padern a seblant bezañ bet ganet, …

Fête de la Bretagne 2024 à Paris, demandez le programme !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minVenez fêter la culture Bretonne, dans le XIVème …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *