L’enfer breton est froid comme les landes

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Vu sur France 3 Breizh :


Pour le commun des mortels, l’enfer est un endroit brûlant. Ne parle-t-on pas des flammes de l’enfer ? Pas pour les bretons. Chez nous, l’enfer est un endroit froid.


« Les âmes damnées vont errer dans les landes, dans cet espace intermédiaire mélange de terre, d’eau et d’air », explique Bernard Rio, dans son livre Voyage dans l’au-delà/Les Bretons et la mort.


Bernard Rio a recueilli des centaine de témoignages pour rassembler la matière de son livre consacré aux les rites funéraires tels qu’ils étaient pratiqués jusqu’au 19éme siécle.

 

On y redécouvre l’usage du Mell Benniget, ce « marteau béni » que l’on tapotait sur le crâne à l’endroit où l’âme s’échappe. Des témoignages de personnes ayant croisé des âmes errantes et la place bien particulière de l’Ankou, le conducteur des morts :



À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Le Mystère du Folgoët : projection et table ronde le 6 juin 2023 à Vannes

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLe Cercle Jean-Pierre Calloc’h vous invite à participer …

Kroaz ar Vretoned rejoint Ar Gedour

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minNous vous avons régulièrement parlé du magazine Kroaz …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *