Saints bretons à découvrir

La Chandeleur dans le Pays Pourlet

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

chandeleur bretagneL’an passé, nous vous proposions pour la Chandeleur un article intitulé « CHANDELEUR : de la fête druidique d’Imbolc à la Présentation de Jésus au Temple« .

Chandeleur et crêpes : le lien (et le raccourci) avec la Bretagne est aisément fait. Aujourd’hui, 2 février 2019, nous nous penchons sur cette tradition qui voulait qu’à la Chandeleur, fête de la lumière, on allait à l’église faire bénir un cierge neuf. Les cierges bénis et allumés (puis précieusement gardés dans les maisons) depuis le Vème siècle pour aller en procession  en l’honneur du Christ-lumière du monde, donnèrent son nom à la Chandeleur (festa candelarum). Même si cela est moindre aujourd’hui, on retrouve cette tradition dans certaines paroisses.

Il faut savoir que dans le Pays Pourlet, on le prenait autrefois à la main, à la nuit tombée, et l’on parcourait ainsi, dans le silence, le courtil, les landes et les champs. Il faut dire que février marquait le temps des premières semailles, et qu’à l’instar des Rogations, en processionnant à travers champs avec ce cierge béni, on implorait le Ciel pour que les récoltes à venir soient bonnes.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[KERANNA] Oferenn e brezhoneg d’ar 5/02/23- Messe en breton (+ feuille téléchargeable)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Disul, d’ar 5 a viz C’hwevrer 2023 …

Bilan 2022 des actions d’Ar Gedour et projets 2023

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minAr Gedour fête cette année ses douze ans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *