Saints bretons à découvrir

[LANGOELAN] Bénédiction de l’oratoire Saint Efflam

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min
Photo Ouest-France
Photo Ouest-France

Lu dans Ouest-France (18/06/2016)

Le père Gabriel Ekani et Louis Jarno, aumônier de l’hôpital local de Guémené, ont béni l’oratoire de Saint-Efflam, mercredi, édifié à l’emplacement de l’ancienne chapelle disparue.

L’histoire

« Ce n’est pas seulement l’édifice qui est béni, mais le lieu qui va accueillir des visiteurs, donc ce sont eux que l’on protège dans cette bénédiction », a souligné le père Gabriel, mercredi, en bénissant l’oratoire, en présence de nombreuses personnes.

Gisèle Le Métayer et Marcel Le Baron, qui ont connu les ruines de la chapelle, sont la marraine et le parrain de l’oratoire.

Une chapelle du XVIIe siècle

L’oratoire a été construit et aménagé uniquement par les bénévoles de la commune, en particulier par Aristide Le Corre qui s’est chargé de toute la partie maçonnerie. « Sans lui, rien n’aurait été possible, il est l’acteur clé de cette réussite », a reconnu le maire, Yann Jondot. La chapelle Saint-Efflam datait du début du XVIIe siècle. On la trouve mentionnée dans un aveu, vers 1700. Elle dépendait alors des seigneurs de Coët-Codu qui y avaient les prééminences.

En 1813, elle reçut une cloche. Elle s’est effondrée vers 1920. En 1919, on y célébrait encore le pardon. En 1927, le préfet accorda au maire d’utiliser les matériaux. Malheureusement, les fidèles n’ont pas répondu à la demande du maire et n’étaient pas disposés à subventionner à la reconstruction de la chapelle. Il recommandait de prendre les dispositions pour mettre les statues à l’abri.

La nouvelle statue en granit de saint Efflam, qui trône maintenant dans sa niche, a été réalisée par le sculpteur Gaston Le Fur, de Séglien.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

La saison 2024 du son et lumière de Sainte Anne d’Auray ouvre le 3 août.

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Découvrez l’affiche pour les représentations 2024 du …

[CARNOET] Annie Ebrel et Marie Berardy invitent à des visites chantées de St Gildas, le 26 juillet 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minAprès la Chorale de Bégard qui chantera des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *