Saints bretons à découvrir

Le bienheureux Maunoir : paroles du Pape Pie XII

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

julien maunoirA l’occasion de la béatification du Père Maunoir, le 20 mai 1951, le Pape Pie XII prononça une très belle allocution dont voici quelques passages, puisés dans “Bro Guened” N°6 de juin 1951. 

 

[…]”Par suite de quelques transformations la Bretagne a-t-elle réussi à mériter, depuis, d’être montrée au monde en exemple de vie ardente, morale, profondément chrétienne ? 

Elle-même en attribue l’honneur, après Dieu, la Vierge et ses saints patrons, à ses missionnaires, au premier rang desquels elle vénère le bienheureux Julien Maunoir. 

Qu’a-t-il donc fait et quel fut son secret ? Il fut tout simplement apôtre, mais il le fut dans toute l’extension et toute la force du terme : apôtre du Christ, formé à son école, docile à ses principes et à ses leçons, pénétré de son pur esprit. 

[…] Avec raison, avec aussi parfois quelque illusion ingénue de découverte et d’innovation, on prône l’adaptation du zèle : il faut être de son temps, il faut être de son milieu. Saint Paul le disait déjà ou, mieux, il en donnait l’exemple. “Je me suis fait tout à tous, pour les sauver tous”. Ainsi faisait également le bienheureux Julien Maunoir, et il faudrait bien chercher pour lui trouver en cela un émule qui le surpasse. C’est pour se mettre à la portée de tous qu’il apprend leur langue difficile, qu’il enseigne à l’aide de grands tableaux figurés la doctrine et la morale, qu’il les met en refrains et en couplets, si bien imprimés dans la mémoire qu’on les chante encore aujourd’hui ; il sait mettre en oeuvre maintes industries qui touchent la foule plus profondément encore que vivement. 

[…]Fiers bretons, acclamez votre bienheureux, soyez fidèles à ses leçons, comme l’ont été vos pères, demandez-lui avec confiance la persévérance et le progrès dans votre foi et dans votre vie chrétienne. Prêtres et apôtres de la Bretagne et de partout, inspirez-vous à ses exemples ; son école est sûre de bon rendement ; son intercession, de là-haut, continuera par vous son oeuvre d’ici-bas”. 

 

Ces paroles ne sont pas de simples paroles du passé, mais sont bien actuelles. Elles sont clairement à mettre en relation avec ce qu’en dit le Pape François dans sa récente encyclique EVANGELII GAUDIUM, dans le chapitre dédié à l’inculturation de l’Evangile et de la Foi, que nous évoquions il y a quelques jours ici

 

EC

 

ARTICLE EN RAPPORT AVEC CELUI-CI 

– LE FOLKORE DANS NOTRE MONDE MECANISE (Pie XII)

– L’ EGLISE ET L’INCULTURATION

 – LA VIE CHRETIENNE AJUSTEE AU CARACTERE PROPRE DE CHAQUE CULTURE

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Le Festival Interceltique “Année de la Bretagne” aura lieu du 6 au 15 août 2021

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Le Festival Interceltique de Lorient aura bien …

boite à musique

Idée cadeau (naissance, communion…) : une boîte à musique “O Rouanez karet an Arvor”

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minAprès avoir réalisé avec succès une boîte à …

Un commentaire

  1. merci pour ce rappel,très utile. La mémoire flanche,les générations se succèdent,et les témoins disparaissent. Grâce à des moyens comme celui-ci,nous sommes en mesure de transmettre ,beaucoup plus rapidement que jadis “an tad koz e korn an oaled”!!!
    Savons-nous encore qu’à l’enterrement de “an tad mad”,des milliers de paysans,en sabots de bois,entouraient la petite église Plévin?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *