Saints bretons à découvrir
cathédrale Quimper
Photo Ar Gedour (DR)

Le Diocèse de Quimper & Léon invite à redécouvrir les cantiques bretons de Pâques

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Le  Diocèse de Quimper & Léon publie depuis plusieurs semaines des articles intéressants sur les cantiques bretons de la Semaine Sainte, ou encore de Pâques, invitant à (re)découvrir ces cantiques et à les chanter chez nous. « Grande était autrefois la dévotion des bretons pour la Passion du Christ. Il suffit de penser aux calvaires près des églises, aux nombreux vitraux de la Passion (1), aux crucifixions et piétas… Et aux thèmes de certains cantiques. La Semaine Sainte nous donne l’occasion de les redécouvrir, et pourquoi pas – soyons audacieux ! –, de les chanter le dimanche des Rameaux, le Jeudi saint, et le Vendredi saint » lance ainsi l’auteur des articles.

Voici l’article publié sur les cantiques bretons de la Semaine Sainte et celui sur les cantiques du Temps de Pâques. Ces articles portent principalement sur des cantiques du diocèse, mais va aussi au-delà en évoquant des chants du vannetais ou du Trégor.

Une édition mise à jour et augmentée des Kantikoù brezoneg est prévue sous peu. Nous vous tiendrons informés.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[KERANNA] Oferenn e brezhoneg d’ar 5/02/23- Messe en breton (+ feuille téléchargeable)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Disul, d’ar 5 a viz C’hwevrer 2023 …

Bilan 2022 des actions d’Ar Gedour et projets 2023

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minAr Gedour fête cette année ses douze ans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *