Saints bretons à découvrir

Le Festival Interceltique n’a pas lieu cet année, mais qu’importe…

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Ar Gedour vous propose tout au long de cette semaine de vous plonger dans une ambiance interceltique. Même si le Festival Interceltique n’a pas lieu, se mettre en osmose avec cet univers enchanteur ne peut que redonner force alors que les contraintes sanitaires n’en finissent pas.

Ce samedi, en attendant le direct de la Fête des Cornemuses qui aura lieu au stade du Moustoir ce soir à Lorient ou encore à partir de 18h sur la page Facebook du FIL ou de Sonerion, voici les Beaton Sisters.

Issus d’une longue lignée de musiciens du Cap-Breton – et immergés dans leur musique traditionnelle natale dès le premier jour – il était naturel que Dawn et Margie Beaton suivent les traces de leur famille. Les sœurs Mabou ont pris leurs premières leçons de step-dance et de  violon à seulement quatre et six ans, formant maintenant un duo primé et de renommée internationale.

Ces dernières années, les sœurs ont été invitées à se produire en Chine, au Brésil, en Écosse, en Irlande, en Angleterre, au Pays de Galles, en France, au centre du Canada et aux États-Unis pour se produire. En 2011, Dawn et Margie ont également reçu une nomination pour Music Nova Scotia et un East Coast Music Award pour leur premier enregistrement, Taste of Gaelic

Le Beaton Sisters’ Band est aujourd’hui formé de Dawn et Margie rejoints par deux autres Cap-Bretons – le pianiste de talent, Jason Roach, originaire de Cheticamp, et son compatriote Kenneth MacKenzie, natif de Mabou, aux pipes et au violon – leur permettant de jouer du banjo et de la mandoline, mettant en valeur la saveur multi-instrumentale du Cap-Breton.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[KERANNA] Oferenn e brezhoneg d’ar 5/02/23- Messe en breton (+ feuille téléchargeable)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Disul, d’ar 5 a viz C’hwevrer 2023 …

Bilan 2022 des actions d’Ar Gedour et projets 2023

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minAr Gedour fête cette année ses douze ans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *