Saints bretons à découvrir

Le final de la Troménie de Marie, c’est ce week-end à Sainte Anne d’Auray

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 min

La Troménie de Marie a parcouru durant l’été toute le Bretagne pour participer au relèvement spirituel et temporel de la Région et de la France. Partie de Nantes le 18 juin dernier, elle arrivera à Ste Anne d’Auray le 10 septembre prochain pour un grand final.

Pour clôturer cette grande marche priante, 2 journées exceptionnelles sont organisées dans ce sanctuaire consacré à la mère de Marie auquel les Bretons sont très attachés.

  • 2 journées pour permettre aux bretons de redécouvrir la foi de leurs ancêtres et rendre hommage à Marie et à Sainte Anne
  • Deux journées de visite de la Fille à sa mère et d’accueil de la Fille par la mère.
  • Deux journées pour demander le relèvement spirituel et temporel de la Bretagne et de la France,
  • Deux journées pour venir déposer aux pieds de Marie et de Sainte Anne nos intentions de prières personnelles.
  • Deux journées pour rendre grâces de la visite de Notre Dame dans nos petits bourgs, dans nos églises, dans nos chapelles et dans nos sanctuaires
  • Deux journées pour remercier Marie des intentions de prières exaucées tout au long de ce périple et il y en a eu en grand nombre !!!
  • Deux journées pour remercier des pardons donnés et reçus
  • Les organisateurs ont souhaité, pour ces deux journées, associer aux côtés des marcheurs plusieurs « mondes » : les gens de la mer, les familles, le monde paysan et les personnes fragiles et/ou en situation de handicap. Des temps de prières leur seront spécialement réservés, ainsi que des temps de bénédiction.

 

BREAKING NEWS : L’anneau de Jeanne d’Arc sera présent samedi 10 et dimanche 11 septembre pour le Final de La Troménie de Marie. Il sera possible de vénérer l’anneau dès le samedi matin jusqu’aux vêpres du dimanche.

La Marche de 1 200 km à travers toute la Bretagne :

Du 18 juin au 10 septembre 2022, une calèche tirée par un cheval de trait breton, portant une grande statue de Notre-Dame, a fait le tour de la Bretagne. Les personnes qui le souhaitent étaient invitées à marcher à la suite de Marie sur une ou plusieurs étapes tout au long des chemins qu’Elle empruntait.
Partie de Nantes, la Troménie de Marie s’est arrêtée dans les sanctuaires de Notre-Dame-de-Toute-Aide à Querrien, Notre-Dame du Folgoët, Notre-Dame de Rumengol, Notre-Dame du Roncier à Josselin et encore bien d’autres pour arriver à Sainte-Anne d’Auray. Elle n’a pu passer dans tous les sanctuaires, au grand regret de certains paroissiens, comme par exemple à Châteauneuf du Faou (ND des Portes) ou à Pontivy (ND de Joie). Mais le tout aura formé un périple de 1 200 kilomètres sur 12 semaines et 72 jours de marche en passant par plus de 200 communes.

Une occasion de redécouvrir, de revivifier et de faire connaître largement ce lien extraordinaire qui
existe entre Sainte Anne, la Vierge Marie et la Bretagne et de permettre une très belle évangélisation.
Pour découvrir les étapes et participer : https://www.latromeniedemarie.bzh

J’aide la Troménie de Marie par un don

La Troménie de Marie en chiffres
– 12 tronçons soit 1 2 00 km au total
– 5 personnes font le parcours complet soit 1 200 km.
– 3 500 personnes ont participé à la marche
– 72 veillées de prières ont eu lieu dont la majorité avec adoration du Saint Sacrement ont réuni quelques 5 000 personnes. (Marcheurs et paroissiens)
– 14 000 « Je vous salue Mari » récités par les marcheurs (3 à 4 chapelets par journée de marche).
– 5 diocèses visités par la Vierge Marie.
– Quelques 200 églises ou chapelles visitées
– 72 communes ont accueilli La Troménie de Marie et mis à disposition salles municipales, étangs, douches de stade et salles de sport, 4 communes ont prêté leurs gites d’autres ont prêté leur camping.
– 10 communes ont servi un pot d’accueil
– 2 chevaux ont été nécessaires : après 6 semaines de marche la jument « Symphonie » a pris 1 semaine de « congé ». Elle a été remplacée par un cheval venant de Clohars Carnoët puis a repris sa place.
– 2 ferrures au tungstène ont été nécessaires pour la marche.
– 4 000 (sur les 6 000 prévus) livrets du marcheurs distribués
– 15 000 cartons d’intentions de prières ont déjà été donnés aux personnes croisées sur les routes et dans les villages
– 150 bénévoles ont travaillé à La Troménie de Marie
– 4 évêques sur 5 ont participé à un moment de La Troménie de Marie
– UNE PLUIE DE GRACES durant le parcours : confessions en grand nombre (parfois confession pour la première fois, d’adultes baptisés), nombreuses retrouvailles parents enfants et conjoints qui ne se parlaient plus.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

[KERANNA] Oferenn e brezhoneg d’an 2/10/22- Messe en breton (+ feuille téléchargeable)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Disul 2 a viz Here 2022 a …

Feiz e Breizh

Plus de 1200 fidèles, dont 480 marcheurs pour le Pèlerinage Feiz e Breizh 2022

La 5e édition du pèlerinage « Feiz e Breizh », les samedi 17 et dimanche 18 septembre 2022, a rassemblé 480 marcheurs, marquant une progression de 59 % par rapport à 2021. La messe de clôture à Sainte-Anne d’Auray a été célébrée dans une basilique comble.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.