Saints bretons à découvrir

Le mystère du Folgoët : 250 spectateurs à la projection des 600 ans

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

 

Dans le cadre des 600 ans de la basilique du Folgoët, les organisateurs avaient prévu la projection du Mystère du Folgoët des frères Caouissin.

Ce film est à l’initiative de la Cinémathèque de Bretagne, de l’office de tourisme intercommunal, de la paroisse de Notre-Dame-du Folgoët-Abers-Côte des légendes ainsi que des ayants droits.

Cet événement a été un succès car 250 spectateurs ont franchi la porte du cinéma Even de Lesneven. « C’est depuis début septembre le film qui a fait le plus d’entrées en salle « a souligné Élodie Mazé l’animatrice du cinéma.L’assistance a applaudi chaleureusement Youenn Caouissin, l’un des fils de Herry Caouissin le metteur en scène.

Ce moyen-métrage de 52 minutes a séduit et certains spectateurs ont reconnu des parents qui ont été acteurs ou figurants de cette expérience cinématographique. Quelques personnes dans la salle ont même entonné des cantiques en breton ou en latin. Avant la séance Youenn Caouissin a présenté le film et le contexte breton des années cinquante où les traditionnels pardons étaient fréquentés par des milliers de fidèles et où la Foi et la Bretagne « Feiz ha Breizh « coulaient de source… Un spectateur est intervenu, il a comparé cette œuvre à du Paul Claudel.

 

Article proposé par Jean-Michel Piégeais

À propos du rédacteur Redaction

Les articles publiés sous le nom "rédaction" proviennent de contributeurs occasionnels dont les noms sont publiés en corps de texte s'ils le souhaitent.

Articles du même auteur

[PONTIVY] Le 19 mai 2024, Le Trio Kervarec joue « L’héritage de Bretagne »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLa Saint-Yves est aussi fêtée en breton à …

Une plongée dans l’Histoire du Pèlerinage Militaire International à Lourdes : la BD Inédite de René Le Honzec et Eflamm Caouissin

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minLourdes, lieu de pèlerinage emblématique, où des millions …

2 Commentaires

  1. Dans l’article il est écrit que le film des frères Caouissin est  » à l’initiative de la Cinémathèque de Bretagne » mais c’est malheureusement faux, et malheureusement est écrit par ironie, puisque la Cinémathèque de Bretagne n’existait pas et que Herry Caouissin lors d’un entretien m’a raconté comment il a réussi produire ce film et deuxièmement lors d’une grande manifestation à La Vilette, à Paris, où la Cinémathèque de Bretagne à produit un panorama complet de la production du cinéma breton, Histoire du Cinéma breton, le Mystère n’y figurait pas. Et ce n’est pas le seul soit dit en passant. Il y avait Vos gueules les mouettes mais pas Caouissin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *