Saints bretons à découvrir

L’église de Plouay fermée après l’effondrement d’une corniche

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

L’église Saint-Ouen de Plouay (Diocèse de Vannes) est fermée pour travaux après l’effondrement d’un morceau de corniche dans la nuit de mardi à mercredi. Les secousses du récent tremblement de terre pourraient être en cause, d’après Ouest-France du 20 janvier 2017.

Le pire a été évité dans la nuit de mardi à mercredi. Un morceau de corniche de la voûte de l’église paroissiale s’est en effet détaché d’un mur avant de s’écraser dans l’église, déserte heureusement.  » Il y a juste un ou deux bancs endommagés « , détaille Jacques Le Nay, maire de Plouay.

Les causes précises ne sont pas connues, mais pour le maire, il pourrait y avoir un lien de cause à effets entre le tremblement de terre (de 2,7 sur l’échelle de Richter) du 8 janvier, dont l’épicentre était situé à Pont-Scorff.

 » C’est vrai que ça arrive vraiment peu de temps après, et puis il y a eu un choc thermique avec la vague de froid. Ça a pu fragiliser cette corniche en plâtre. La fissure a été constatée sous un radiant. « 

L’église de la fin du XVIe siècle connaît des travaux réguliers d’entretien, même si elle n’a jamais suscité l’inquiétude. « Tous les ans, des travaux sont budgétés pour l’entretien de l’édifice », souligne Jacques Le Nay. Mais les travaux sur la corniche n’étaient pas prévus.  » C’est une surprise, aucun signe de vétusté ou de dangerosité n’avaient été détectés. « 

Pour ne pas prendre de risque, la mairie a préféré fermer l’édifice pendant quelques semaines, le temps des travaux.  » Une corniche en bois va remplacer l’ancienne en plâtre sur 5 ou 6 mètres. «  Pendant cette période, les offices seront célébrés à la paroisse d’Inguiniel.

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

Assemblée pardon de Kernascléden 2016

[KERNASCLEDEN] Messe en français, latin et breton le 2 octobre 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minComme chaque premier dimanche du mois, une messe …

Buhez ar sant : Erwan

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minRiwal Kermarrec ha Yann-Herle Gourves o deus bet …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.