Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > L’enseignement catholique a son site pour promouvoir la langue bretonne

L’enseignement catholique a son site pour promouvoir la langue bretonne

Tout nouveau, tout beau : l’enseignement catholique de Bretagne a désormais un site internet intégralement consacré à l’enseignement de la langue bretonne, comblant ainsi un certain manque quant à la visibilité des filières bilingues.

Nous ne pouvons donc que féliciter les promoteurs de cette action osant parier sur la langue bretonne comme atout pour l’avenir. Voici ce qui est indiqué en page d’accueil :

Faire aujourd’hui le pari d’une éducation bilingue pour nos enfants, c’est leur donner de réels atouts pour leur épanouissement, leur développement personnel et l’apprentissage des langues étrangères.

Nos valeurs sont ancrées dans notre histoire, notre culture et notre territoire, au service des familles d’aujourd’hui, pour construire l’homme et la femme de demain.

 

Fort bien. L’objectif est haut, et nous ne pouvons qu’encourager de telles initiatives. Cependant, faire la promotion est une chose, assurer le service après-vente en est une autre : en cas de difficulté d’effectifs et/ou de recrutement impactant les filières, il serait en effet souhaitable que la direction de l’enseignement catholique en parle avec les parents engagés, les invitant à s’impliquer dans la vie de la filière y compris dans la promotion de celle-ci, quitte à mettre en place un système de parrainage. Les parents qui parfois réagissent en “consommateurs” deviendront alors acteurs. Mais pour cela… un travail en étroite collaboration est nécessaire. Quand les parents contactent les responsables “brezhoneg” de la DDEC, il est important qu’ils puissent trouver un interlocuteur. Et inversement.

Osons croire que 2019 verra un renouveau dans la promotion du bilinguisme dans les établissements catholiques. Osons croire aussi que les relations avec les parents engagés et une transparence sur le fonctionnement des filières seront optimisées, de manière à ce que ceux qui y confient leurs enfants pour que l’enseignement soit en breton sachent qu’il existe un réel engagement dans le développement durable de ces filières.

Je clique ici pour accéder au site

À propos du rédacteur Tudwal Ar Gov

Bretonnant convaincu, Tudwal Ar Gov propose régulièrement des billets culturels (et pas seulement !), certes courts mais sans langue de buis.

Articles du même auteur

vallée des saints réglementation

La Vallée des Saints “s’est développée et continuera à se mettre en œuvre en toute transparence”

Ces derniers jours, des publications dans la presse laissant entendre que, suite aux nouvelles règles du …

L’intégrisme laïciste continue son oeuvre sur l’île de Houat

Dans Ouest-France de ce jour, en page Morbihan, l’intégrisme laïciste d’un “libre” penseur de l’ile …

2 Commentaires

  1. J’espère que les prêtres de Bretagne auront à cœur de prendre des cours au plus vite, et de mettre en pratique nos si beaux cantiques breton au lieu de ce que l’on entend communément et qui sont à fuir . .!!!

    • Certainement. De plus en plus de jeunes prêtres de la nouvelle génération saisissent l’importance de cette inculturation, et sont sensibles à la célébration de la messe en breton ou avec des cantiques bretons. Et lors de leur formation, l’accent est mis sur cette question.

      Même Monseigneur Dognin, évêque de Quimper & Léon, qui n’est pas breton, célèbre parfois avec la consécration et la prière eucharistique en breton, comme nous avons pu l’entendre récemment lors du pèlerinage du diocèse de Quimper et Léon à Lourdes.
      Evidemment, le travail est long, mais il est important qu’on connaisse ce qui est fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *