Saints bretons à découvrir

Un chemin de croix grandeur nature se prépare pour le Vendredi Saint

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

A l’occasion de la Semaine Sainte, l’ensemble paroissial de Pontivy innove cette année avec un chemin de croix qui aura lieu le Vendredi Saint à 20h30, aux flambeaux, chemin de croix qui se déroulera du côté de l’église napoléonienne St Joseph et du square Lenglier.

Des tableaux vivants

La particularité de ce chemin de  croix, c’est que, en plus de beaux panneaux préparés par les prêtres et les paroissiens, les stations seront véritablement jouées, avec des paroissiens de tous âges en costumes et qui incarneront les personnages de Jésus, Pilate, les légionnaires, Simon de Cyrène, etc…

Essayages et répétition

La Passion de Loudéac ne pouvant se dérouler cette année, les costumes ont été aimablement mis à disposition de l’ensemble paroissial de Pontivy. Et les répétitions ont donc débuté ce jour, avec essayage des costumes et découverte du parcours.

Une autre façon de vivre le chemin vers le calvaire et qui ne manquera pas d’interpeller les paroissiens, jeunes et moins jeunes, comme les habitants de Pontivy.

—–

Vendredi 15 avril 2022 à 20h30, square Lenglier (Pontivy)

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[KERANNA] Oferenn e brezhoneg d’ar 5/02/23- Messe en breton (+ feuille téléchargeable)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Disul, d’ar 5 a viz C’hwevrer 2023 …

Bilan 2022 des actions d’Ar Gedour et projets 2023

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minAr Gedour fête cette année ses douze ans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *