Saints bretons à découvrir

L’Oeuvre de Saint Joseph était en chapitre général à Langonnet

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Ce 18 novembre, les responsables des chapelles de l’Oeuvre de Saint Joseph étaient réunis à l’abbaye de Langonnet autour du fondateur Philippe Abjean, accompagnés d’invités, afin de travailler à l’avenir de l’Oeuvre et à la politique de restauration des chapelles, tant sur le côté matériel que sur le côté spirituel, de manière à sauvegarder ce patrimoine tout en lui redonnant sa destination initiale. Il y a deux jours, c’est une chapelle de Morlaix qui vient d’être confiée à l’Oeuvre de Saint Joseph.

L’Oeuvre de Saint Joseph, si l’on compte les membres de chaque association fille chargée de la vie et de l’animation de chaque chapelle, compte aujourd’hui environ 350 personnes à travers la Bretagne. Mais c’est de bien plus de personnes que l’Oeuvre a besoin, que ce soit au niveau du bénévolat (donner du temps pour la restauration, l’accueil, les temps de prières, le suivi de dossiers…) ou au niveau du mécénat.

Toute la journée, avec l’intervention de spécialistes en différents domaines, les 25 participants ont donc échangé sur l’état des lieux, les événements, les difficultés, et travaillé sur divers sujets : sens de l’oeuvre et de l’engagement, prospective, modèle économique, actions à mener à court, moyen et long terme, financements, communication.

Le groupe a ensuite pu découvrir la maison des soeurs de Saint Joseph de Cluny, située face à l’abbaye de Langonnet et récemment cédée à l’Oeuvre.

Nous reviendrons sous peu sur certains des sujets concernés car Ar Gedour et l’Oeuvre de Saint-Joseph entament officiellement un partenariat de communication. Vous pourrez donc désormais avoir un accès direct à bon nombre d’informations concernant chacune des chapelles de l’Oeuvre.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Skol Vreizh publie « Le Grand dictionnaire historique des saints et saintes de Bretagne »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minNous vous annoncions il y a quelques mois …

Alan STIVELL aux Francofolies : « Je voulais empêcher la culture bretonne de disparaître »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minAlan Stivell était invité au Francofolies de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *