Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > L’Oeuvre des Campagnes a besoin de vous…

L’Oeuvre des Campagnes a besoin de vous…

Connaissez-vous l’Oeuvre des Campagnes ? 

Il s’agit d’une oeuvre méconnue, mais qui mérite d’être mise en avant. L’Oeuvre des Campagnes a pour rôle de venir en aide au clergé rural et semi-rural. Pour cela elle remplit plusieurs missions dont, par exemple :

  • Acheter ou réparer une voiture
  • Acheter ou réparer un ordinateur…
  • Sortir de difficultés exceptionnelles
  • Améliorer leurs conditions de vie (chauffage…)
  • Améliorer les salles de réunion (catéchisme…)
  • Maintenir les établissements privés d’enseignement catholique
  • Disposer d’ornements liturgiques convenables, valises chapelles, aubes, etc…
  • Organiser des missions dans nos campagnes

Les diocèses ne peuvent pas tout. Mais nous, chrétiens, pouvons faire en sorte de contribuer à la vie de nos prêtres. Il faut savoir que l’Oeuvre des campagnes est reconnue officiellement par les diocèses, mais ne remplace en rien le denier du culte. Cette Oeuvre permet de pallier les besoins non pris en charge dans le cadre du denier du culte. Ces dons bénéficient de la possibilité de déduction fiscale. Il n’est pas trop tard pour en profiter sur l’année 2018 ! 

Vos dons permettront de financer des projets pour la vie des prêtres (réparation imprévue d’une voiture, aménagement à la suite d’un accident de santé…), et de soutenir les séminaires.

Nous avons besoin de nos prêtres : nos prêtres ont besoin de nous !!!

Je veux aider un prêtre: je clique ici

Vous pouvez aussi directement envoyer un chèque à l’ordre de Oeuvre des Campagnes, à l’adresse suivante :

Mr Jacques Pastré, délégué Morbihan “Oeuvre des Campagnes”

Carcado –  56920   SAINT-GONNERY 

tél : 02 97 38 40 89

Un reçu fiscal vous sera automatiquement envoyé pour tout don supérieur ou égal à 10€

L’histoire de l’Oeuvre :

L’Œuvre des Campagnes a été fondée en 1857 par un prêtre séculier, Jean-Marie Vandel (1808-1877).

Le 26 Juin 1857, l’abbé Vandel se rendit auprès de l’abbé Jean-Marie-Baptiste Vianney, curé d’Ars-sur-Formans (1786-1859) entré dans l’histoire sous le nom de Curé d’Ars, qui l’accueillit avec enthousiasme et l’encouragea dans son initiative.

Dès ses premières années d’existence, l’Œuvre a adopté une structure centralisée obéissant à des règles de fonctionnement qui demeurent aujourd’hui identiques. A Paris, le conseil central rassemble la totalité des sommes versées et effectue leur répartition. L’Œuvre est représentée dans les diocèses par un conseiller ecclésiastique et par un délégué. Dans chaque diocèse, l’un ou l’autre reçoit les demandes de secours des prêtres, y ajoute ses observations et les transmet au conseil central.

Fidèle aux intentions du Père Vandel qui, dès 1857, recommandait de faire connaître l’Œuvre aux évêques, “sans l’approbation et la bénédiction desquels on ne veut, on ne doit, on ne peut rien faire”, l’Œuvre est en collaboration avec les évêques, dont les coadjuteurs sont souvent les conseillers ecclésiastiques. Mais le respect de la hiérarchie catholique n’exclut pas une grande liberté, notamment dans la distribution des dons.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

La foi de mes peres le priol

La foi de mes pères, ce qui restera de la chrétienté bretonne

  “La foi de mes pères… ce qui restera de la chrétienté bretonne”  : voici …

[PONTIVY] Retrouvez la BD “Keranna” au marché de Noël les 15 et 16/12

A l’occasion du marché de Noël de Pontivy les 15 et 16 décembre 2018, la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *