Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > “Pa vin marv” : les paroles prononcées par Yann-Fañch Kemener lors de ses obsèques

“Pa vin marv” : les paroles prononcées par Yann-Fañch Kemener lors de ses obsèques

livret obseques yann fanch kemenerNous reviendrons sur la cérémonie elle-même très émouvante des funérailles de Yann-Fañch Kemener à Sainte Tréphine.

Suite à plusieurs demandes de nos lecteurs, revenons sur un instant a particulièrement touché l’assemblée nombreuse présente ce jour : à la fin de la messe, précédent les remerciements, dans un silence de cathédrale, la voix du chanteur breton s’est fait entendre, comme s’il s’adressait à tous de son cercueil, avant la séparation.

Il s’agit d’un poème d’Anjela Duval publié en en 1970 et dont les paroles sont particulièrement parlantes dans ce moment de dernier adieu. Des paroles à lire et à réfléchir. Nous vous proposons de réécouter Yann-Fañch ici :

M’ho ped, m’ho ped
Tudoù va Bro
Er « Gwenn-ha-du » va sebeliet
Pa vin marv. Pa vin marv.

M’ho ped. M’ho ped
Tudoù va bro
Lakit warnon Kroaz ar Gelted
Pa vin marv. Pa vin marv.

M’ho ped, m’ho ped
Tudoù va bro
E brezhoneg ‘vidon pedit
Pa vin marv. Pa vin marv.

M’ho ped, m’ho ped
Tudoù va Bro
Bleunioù va Bro warnon plantit
Pa vin marv. Pa vin marv.

M’ho ped, m’ho ped
Tudoù va Bro
Lakit din balan alaouret
Bokidi brug, ha lann garv.

M’ho ped, m’ho ped
Tudoù va Bro
En anv Doue na ouelit ket
Pa vin marv ‘m bo gwelloc’h Bro.

___________________________

Je vous demande, je vous demande
Gens du pays
Dans le drapeau breton ensevelissez moi
Quand je serai mort, quand je serai mort

Je vous demande, je vous demande
Gens du pays
Mettez sur moi la croix des Celtes
Quand je serai mort, quand je serai mort

Je vous demande, je vous demande
Gens du pays
Priez pour moi en breton
Quand je serai mort, quand je serai mort

Je vous demande, je vous demande
Gens du pays
Plantez sur moi des fleurs d’ici
Quand je serai mort, quand je serai mort

Je vous demande, je vous demande
Gens du pays
Apportez-moi des ajoncs d’or
Des bouquets de bruyère, de l’âpre genêt

Je vous demande, je vous demande
Gens du pays
Au nom de Dieu ne pleurez pas
Quand je serai mort, j’aurai un meilleur pays

Source : www.angela.org

Trugarez da Claude Nadeau evit an troidigezh

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Jusqu’au 11 août, vivez la Traversée des Géants avec Sant Dewi

Cet été aura lieu la seconde édition de la Traversée des Géants (entendez ici “Géants …

[SCRIGNAC] L’incendie de la chapelle de Koat Keo serait d’origine accidentelle

Une piste accidentelle privilégiée Vendredi 5 juillet 2019, la chapelle de Notre-Dame de Koat Keo, …

Un commentaire

  1. Bonjour, je souhaiterais me confesser avec Guillaume caous. Comment puis je procéder ?

    En attente de vous lire.

    Grégory rannou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *